"Les sondages faussent le jeu démocratique"
 

Pour Eric Brunet, "les sondages faussent le jeu démocratique". Et vous? D’accord? Pas d’accord? Votez et écoutez Radio brunet de 13h à 15h sur RMC. "Les sondages faussent le jeu démocratique"

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Vinals
    Vinals     

    Les instituts de sondage financés par les grands médias de gauche n'ont aucun intérêt à dévalorisé Macron car ils risqueraient de perdre leur financeur pendant les 5 prochaines années. Ce sera Fillon qui sera au 2ieme tour que cela ne déplaise aux bobos qui l'ont déjà jugés coupable. Et la présomption d'innocence, qu'en font-ils ces juges bobos gauchos avec l'aide de ces mèdias.

    chopine
    chopine      (réponse à Vinals)

    MDR quand vous dites que les instituts sont de gauche?...........................
    La présomption d'innocence sur des faits avérés c'est pour faire durer les procés qui finissent toujours en jus de boudin.....vice de forme,non lieu pour ces gens-là qui ne sont pas des citoyens condamnables.
    La preuve,ils prennent les ténors du barreau......il faut sortir vos oeillères

    chopine
    chopine      (réponse à Vinals)

    MDR quand vous dites que les instituts sont de gauche?...........................
    La présomption d'innocence sur des faits avérés c'est pour faire durer les procés qui finissent toujours en jus de boudin.....vice de forme,non lieu pour ces gens-là qui ne sont pas des citoyens condamnables.
    La preuve,ils prennent les ténors du barreau......il faut sortir vos oeillères

  • Vinals
    Vinals     

    Les instituts de sondage financés par les grands médias de gauche n'ont aucun intérêt à dévalorisé Macron car ils risqueraient de perdre leur financeur pendant les 5 prochaines années. Ce sera Fillon qui sera au 2ieme tour que cela ne déplaise aux bobos qui l'ont déjà jugés coupable. Et la présomption d'innocence, qu'en font-ils ces juges bobos gauchos avec l'aide de ces mèdias.

  • 0Gabriel
    0Gabriel     

    La question est absurde. Un sondage est un outils qui donne une estimation de la réalité. C'est donc une information qui permet de mieux choisir.
    Après, on peut critiquer l'usage , voire la manipulation qui peut en être faite; mais c'est le cas de toute information.
    L'idée proposée serait que le (bas) peuple soit tenu dans l'ignorance complète ? (parce qu'il faut quand même pas déconner, les "élites qui savent " ont droit à l'information.)

    Fefe BF
    Fefe BF      (réponse à 0Gabriel)

    Pour choisir son candidat il existe ce qu'on appelle communément un "programme".
    Les sondages servent juste à diriger les votes des électeurs.
    On voit bien que les petits candidats en sont les premières victimes.
    Certains parlent même de vote "utile" dès le premier, ce qui est totalement absurde.

    Fefe BF
    Fefe BF      (réponse à 0Gabriel)

    Pour choisir son candidat il existe ce qu'on appelle communément un "programme".
    Les sondages servent juste à diriger les votes des électeurs.
    On voit bien que les petits candidats en sont les premières victimes.
    Certains parlent même de vote "utile" dès le premier, ce qui est totalement absurde.

  • 0Gabriel
    0Gabriel     

    La question est absurde. Un sondage est un outils qui donne une estimation de la réalité. C'est donc une information qui permet de mieux choisir.
    Après, on peut critiquer l'usage , voire la manipulation qui peut en être faite; mais c'est le cas de toute information.
    L'idée proposée serait que le (bas) peuple soit tenu dans l'ignorance complète ? (parce qu'il faut quand même pas déconner, les "élites qui savent " ont droit à l'information.)

  • Christophe3.1
    Christophe3.1     

    Les candidats n'ont aucune possibilité de connaitre la température de leur propre progression que celle des sondages. Même si ces débats n'agissent pas directement sur les résultats, par défaut, ils agissent sur le contenu des débats qui s'adaptent à la progression des sondages. Sans sondage, les "petits" seraient-ils considéré comme "petits" ? A une autre époque, LEPEN aurait-elle refusée de s'adresser à MELENCHON lors d'un débat si elle ne le considérait pas comme un vrai adversaire ? MACRON avait été la cible lors du débats des 11, maintenant c'est MELENCHON et le prochain ? Cf sondage...
    Les candidats feraient mieux de se concentrer sur l'explication précise de leur programme au lieu de tacler lâchement un autre candidat

  • Odine
    Odine     

    Vous avez mille fois raison Eric !!

  • jacswr
    jacswr     

    Tout à fait d'accord ... c'est également inquiétant pour le niveau de réflexion des électeurs qui se laissent ainsi manipuler pour ensuite prétendre qu'ils n'ont pas voté pour untel ! quand on sait qui sont les "patrons" des instituts de sondage il est également permis au minimum de s'interroger ! enfin la meilleure preuve de la manipulation vient des derniers résultats : Trump, Brexit Fillon etc ...

Votre réponse
Postez un commentaire