Macron: "La démocratie ne se fait pas dans la rue". A-t-il raison?
 

En marge de son premier discours à la tribune de l’ONU, Emmanuel Macron a répondu aux questions de la chaîne CNN International. Et il s’est montré combatif, défendant ses réformes. "Je crois dans la démocratie, mais la démocratie ce n’est pas la rue", a déclaré le Président de la république. Macron: "La démocratie ne se fait pas dans la rue". A-t-il raison?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • maserge
    maserge     

    une petite histoire pour Mr Truchot :
    Dans les années 40, un pretre raconte que lorsque les nazis ont commencé à s'en prendre aux communistes,je n'etais pas concerné , je n'ai rien dit.Lorsqu'ils s'en sont pris aux juifs, je n'etais pas concerné, je n'ai rien dit . Lorsqu'ils s'en sont pris aux etudiants, je n'etais pas concerné, je n'ai rien dit . Lorsqu'ils s'en sont pris à moi, j'aurais pu dire quelque chose , mais c'etait trop tard.

    manoth
    manoth      (réponse à maserge)

    pour la petite histoire
    dans les année 40 , les communistes était ALLIER des nazi

    Il ne sont entré en guerre qu'aprés l'attaque sur l'urss ...
    Il y a d'ailleurs eu en france des sabotages organisé par les communistes au profil des nazi au tous début de la guerre ....
    comparaison n'es pas raison !

    manoth
    manoth      (réponse à maserge)

    pour la petite histoire
    dans les année 40 , les communistes était ALLIER des nazi

    Il ne sont entré en guerre qu'aprés l'attaque sur l'urss ...
    Il y a d'ailleurs eu en france des sabotages organisé par les communistes au profil des nazi au tous début de la guerre ....
    comparaison n'es pas raison !

    manoth
    manoth      (réponse à maserge)

    pour la petite histoire
    dans les année 40 , les communistes était ALLIER des nazi

    Il ne sont entré en guerre qu'aprés l'attaque sur l'urss ...
    Il y a d'ailleurs eu en france des sabotages organisé par les communistes au profil des nazi au tous début de la guerre ....
    comparaison n'es pas raison !

  • maserge
    maserge     

    une petite histoire pour Mr Truchot :
    Dans les années 40, un pretre raconte que lorsque les nazis ont commencé à s'en prendre aux communistes,je n'etais pas concerné , je n'ai rien dit.Lorsqu'ils s'en sont pris aux juifs, je n'etais pas concerné, je n'ai rien dit . Lorsqu'ils s'en sont pris aux etudiants, je n'etais pas concerné, je n'ai rien dit . Lorsqu'ils s'en sont pris à moi, j'aurais pu dire quelque chose , mais c'etait trop tard.

  • maserge
    maserge     

    une petite histoire pour Mr Truchot :
    Dans les années 40, un pretre raconte que lorsque les nazis ont commencé à s'en prendre aux communistes,je n'etais pas concerné , je n'ai rien dit.Lorsqu'ils s'en sont pris aux juifs, je n'etais pas concerné, je n'ai rien dit . Lorsqu'ils s'en sont pris aux etudiants, je n'etais pas concerné, je n'ai rien dit . Lorsqu'ils s'en sont pris à moi, j'aurais pu dire quelque chose , mais c'etait trop tard.

  • maserge
    maserge     

    une petite histoire pour Mr Truchot :
    Dans les années 40, un pretre raconte que lorsque les nazis ont commencé à s'en prendre aux communistes,je n'etais pas concerné , je n'ai rien dit.Lorsqu'ils s'en sont pris aux juifs, je n'etais pas concerné, je n'ai rien dit . Lorsqu'ils s'en sont pris aux etudiants, je n'etais pas concerné, je n'ai rien dit . Lorsqu'ils s'en sont pris à moi, j'aurais pu dire quelque chose , mais c'etait trop tard.

  • Elleanorelle
    Elleanorelle     

    Ne vous y trompez-pas ! Les "manifestants" se rendront au spectacle... Le SHOW de Mister Mélenchon !

  • targar
    targar     

    Si la démocratie ne se fait pas dans la rue, ce n'est certainement pas à un politicien d'en interdire l'expression, la volonté ni la souveraineté de la dite rue. On peut être élu, mais ne representer qu'une minorité d'une minorité de votant, et ce n'est pas en rejetant les non votants que la démocratie triomphera.

  • titi40
    titi40     

    Bonjour, moi je pose une autre question, est-ce démocratique que de passer une loi par ordonnance, au même titre d'ailleurs que d'invoquer le 49/3 ?
    Le débat à l'assemblée puis le vote me semble démocratique. Sinon à quoi servent nos chers députés ? Pourquoi ne pas tout passait par ordonnance ?

  • Mariedo
    Mariedo     

    Il a raison !! la démocratie est un privilège, celui de pouvoir s'exprimer et choisir dans les urnes. A partir du moment où les résultats des élections démocratiques sont connus, tous les citoyens doivent respecter les élus, et accepter la gouvernance du pays. Le seul cas qui justifierait, peut-être, de manifester et de vouloir obtenir le départ de ces élus serait lorsque leurs décisions mettraient la nation en danger !!! ce qui est loin d'être le cas depuis fort longtemps !! Quand à l'argument du "taux d'abstention" il ne tient pas !!! personne n'a empêché tous les inscrits de se déplacer pour voter !! à partir du moment où ils ont renoncé à ce droit ils perdent le droit de se plaindre, "qui ne dit mot consent" !! ils ont refusé de s'exprimer on peut donc considérer qu'ils consentaient tacitement à accepter le résultats des urnes !

Votre réponse
Postez un commentaire