En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'économiste Michel Godet.
 

Invité ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin, l'économiste Michel Godet s'est félicité du projet de loi pour l'activité d'Emmanuel Macron. Il a enjoint François Hollande à "faire les mesures que les politiques n'ont pas eu le courage de faire depuis 30 ans".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Olivedu68
    Olivedu68     

    Belle contradiction de M. Godet, mais les journalistes ne la retiennent pas... il dit que les syndicats ne sont pas du tout représentatifs (représentent 7% des salariés selon ses dires), qu'il faut arrêter ce corporatisme, mais en même temps, il dit : "Hollande comme tous les autres ont peur de ces corporatismes, mais il ne le dit pas car il a peur de la rue comme tout le monde". Justement, s'ils ont peur de voir les gens dans la rue, au final, c'est que ces fameux corporatismes sont finalement représentatifs et que les gens sont prêts à les suivre (les es salariés ne sont en effet que très peu syndiqués, peut être par manque de moyens financiers en cette période de crise).

  • phil1789
    phil1789     

    OUi lce qui n'est pas dit :
    les politiques et les partis politiques ne représentent qu'eux même !
    La loi Le Chapelier, promulguée en France le 14 juin 1791, son préambule affirme qu'il « n'est permis à personne d'inspirer aux citoyens un intérêt intermédiaire, de les séparer de la chose publique .... pas de corps intermediaires entre le Citoyen et le Nation

  • francis1206
    francis1206     

    Non et non, macron n'est que la voix de son maître et il ne fera rien de bon , que des demi mesures qui ne satisferont personne et mécontenteront tout le monde. Autant taper très fort et ne mécontenter que les 13% qui soutiennent encore hollande.
    Attention M. Godet, la vente des médicaments comme le banal paracétamol par les caissières des grandes surfaces va faire courir un risque inutile aux consommateurs. Un médicament est un produit dangereux!!!!

  • ALEX-BENOIT B.
    ALEX-BENOIT B.     

    Il est toujour là ce pseudo économiste ? Il a vu venir la crise de 2008 ? Regardez le film "les nouveaux chiens de garde" on parle de la bande des économistes toujours invités sur les plateaux et qui racontent toujours les mêmes aneries. Regardez le film "les nouveaux chiens de garde" et vous verrez les monstres qui font l'opinion des suiveurs.

    Olivedu68
    Olivedu68      (réponse à ALEX-BENOIT B.)

    Excellente réponse, j'ai vu ce film documentaire absolument génial qui montre à quel point les conflits d'intérêts de ce genre d'économiste toujours invité partout sont incroyables, cela montre aussi que les journalistes eux mêmes pour beaucoup d'entre eux, sont aussi complètement "corrompus" par les conflits d'intérêts. Notre système de presse n'est pas démocratique, mais surtout, il n'est pas indépendant, toutes boites de presse sont détenus par de grosses sociétés en lien avec le pouvoir... ça fait peur ! Et on ose critiquer la Chine...

  • Dramatics
    Dramatics     

    Godet nous saoule avec son verbiage habituel, ce n'est pas lui qui ira au taff le dimanche.

  • D'D103
    D'D103     

    Facile pour les intellos de faire le beau dans les médias et d’appeler au travail du dimanche. Employé dans un magasin à temps partiel avec un salaire lui très PARTIEL, ne permettant pas de vivre décemment et encore moins de payer un loyer, forcément, c'est plus difficile. Surtout que vous même n'êtes pas concerné.

    Olivedu68
    Olivedu68      (réponse à D'D103)

    Moi je bosse le Dimanche (et tous les jours fériés) avec les mêmes conventions collectives que celles de la restauration, je suis payé exactement comme tous les autres jours de la semaine, je suis donc contre le travail du Dimanche, c'est la porte ouverte à la banalisation du travail dominical et à aucune majoration et à terme, à aucune possibilité de travailler sur des bases du volontariat.

  • D'D103
    D'D103     

    Mr GODET, vous prétendez que les syndicats ne représentent qu'eux même, OK. Moi je pense que il devrait être obligatoire de se syndiquer. Il ne devrait exister qu'un seul syndicat ouvrier, mais obligation de voter et d'adhérer. Attention la colère gronde, les syndicats souvent calment le jeu, désamorcent bien des conflits et appellent au calme. En 68 avant les événements, les intellos journaleux bien pensants ne prédisaient-ils pas une calme?

  • val80
    val80     

    Amusant en cette crise, ou les français n'ont plus les moyens de faire du shopping coup de coeur, juste les priorités, on veut ouvrir les magasins le dimanche pour la balalde en famille! Mais qui va garder les enfants de ces salariés si les garderies sont fermées? Il faudrait penser aux services publics ouverts aussi le dimanche ou;le samedi!!!Mais là non trop peur des fonctionnaires dans la rue!!On reconnait là les politiciens peureux face à la rue ! Mais si on ne peut acheter le jeudi ou le samedi , comment peut-on acheter le dimanche? En plus les patrons ne pourront payer le eprsonnel a peindre la girafle dans les boutiques!!!!Ca fait 30 ans que je suis dans le commerce et que le débat est sur la table!!!Je glousse! Tout cela ne créera pas d'emploi car il faut etre expérimenté dans les boutiques!!!alors les étudiants seuls avec lemagasin et la caisse, c'est un doux rève!!! Les politiciens ne vivent pas sur la meme planète que les français qui bossent!!!

    Olivedu68
    Olivedu68      (réponse à val80)

    réponse pleine de bon sens que je partage.

  • Jmiswing
    Jmiswing     

    On peut tout essayer on a pas trop le choix

    gussaoc
    gussaoc      (réponse à Jmiswing)

    et on a pas trop de choix à essayer!!!!!!! fini les rêves de changement irréaliste!!!!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire