En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La "Veuve noire" sera-t-elle présente à son procès devant la cour d'assises de Paris, le 9 mai prochain ?
 

Le procès de Fatima Anechad, surnommée "La Veuve noire", doit s'ouvrir le 9 mai à la cour d'assises de Paris. Elle devra répondre des accusations de meurtre sur son compagnon, dont le corps a disparu. Mais l'accusée, pourtant soumise à un contrôle judiciaire serait partie se réfugier au Maroc. Karen Bendeçon, fille de la victime, craint qu'elle ne remette jamais les pieds en France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • skaia64
    skaia64     


    Une fois encore, il est permis de constater dans quel état de délabrement effrayant se trouve l’institution Police/Justice. Une personne devant répondre devant un tribunal d’un assassinat, non seulement se promène librement, et peut même quitter le pays sans aucun souci. Les juges noyés de dossiers relâchent les voyous à tour de bras, mais comme ils ne veulent pas avoir l’air de ne rien faire, ils placent délinquants et criminels sous contrôle judiciaire, ce dont ces derniers se moquent éperdument, pour la plupart. Ces contrôles judiciaires sont ingérables, la police, également noyée de paperasse estimant qu’elle se farcit le boulot de la justice. Les gens placés sous contrôle judiciaire pointent souvent quand ils ont envie, les juges se montrent très tolérants sur ces manquements. Résultat du laisser aller, comme d’habitude : un vaste foutoir.

  • skaia64
    skaia64     

    Une fois encore, il est permis de constater dans quel état de délabrement effrayant se trouve l’institution Police/Justice. Une personne devant répondre devant un tribunal d’un assassinat, non seulement se promène librement, et peut même quitter le pays sans aucun souci. Les juges noyés de dossiers relâchent les voyous à tour de bras, mais comme ils ne veulent pas avoir l’air de ne rien faire, ils placent délinquants et criminels sous contrôle judiciaire, ce dont ces derniers se moquent éperdument, pour la plupart. Ces contrôles judiciaires sont ingérables, la police, également noyée de paperasse estimant qu’elle se farcit le boulot de la justice. Les gens placés sous contrôle judiciaire pointent souvent quand ils ont envie, les juges se montrent très tolérants sur ces manquements. Résultat du laisser aller, comme d’habitude : un vaste foutoir.

  • skaia64
    skaia64     

    Une fois encore, il est permis de constater dans quel état de délabrement effrayant se trouve l’institution Police/Justice. Une personne devant répondre devant un tribunal d’un assassinat, non seulement se promène librement, et peut même quitter le pays sans aucun souci. Les juges noyés de dossiers relâchent les voyous à tour de bras, mais comme ils ne veulent pas avoir l’air de ne rien faire, ils placent délinquants et criminels sous contrôle judiciaire, ce dont ces derniers se moquent éperdument, pour la plupart. Ces contrôles judiciaires sont ingérables, la police, également noyée de paperasse estimant qu’elle se farcit le boulot de la justice. Les gens placés sous contrôle judiciaire pointent souvent quand ils ont envie, les juges se montrent très tolérants sur ces manquements. Résultat du laisser aller, comme d’habitude : un vaste foutoir.

  • skaia64
    skaia64     

    Sans vouloir vexer, car cela peut arriver à tout le monde, il est écrit plus haut dans l'article : C'est incroyable que le commissariat N'EST PAS DONNÉ l'alerte.
    Faute assez grossière et à corriger.

  • Rivesaltes
    Rivesaltes     

    Et l'extradition ne marche pas avec le Maroc?

  • domeo
    domeo     

    En FRANCE tout est permis !!!

Votre réponse
Postez un commentaire