En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls et Emmanuel Macron, sur le perron de l'Elysée, en décembre 2014.
 

Après avoir soutenu Emmanuel Macron lors de la présidentielle, Manuel Valls a annoncé ce mardi qu'il serait candidat de la majorité présidentielle aux législatives. Une décision qui déplaît jusque chez ses amis du parti socialiste, comme Luc Carvounas, sénateur-maire d'Alfortville et proche de l'ancien Premier ministre, joint par RMC.fr.

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Bajul
    Bajul     

    C'est dur de devoir quitter la bonne soupe !!! On ferait n'importe quoi pour continuer à en profiter .......

  • skaia64
    skaia64     

    Le peuple français a fait savoir sans équivoque par son vote qu’il exige un renouvellement total de la classe politique. Est-il possible que qu’il nous soit imposé le retour de vieux briscards qui ont fait tant de mal à la France ? Allons nous voir ceux que nous avons mis à la porte revenir par la fenêtre ? On a du mal à imaginer une telle chose qui risque de mettre à mal Mr MACRON dès le début de son exercice.

Votre réponse
Postez un commentaire