En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mariage forcé: "Mes parents m'ont dit 'si tu refuses on te renie'"
 

TÉMOIGNAGE - L’association Voix de femmes a lancé début juillet une campagne de sensibilisation contre le mariage forcé. RMC a rencontré Myriam, française d'origine sénégalaise qui a été mariée de force par ses parents à l'âge de 18 ans.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • symposium
    symposium     

    Enfin du pain sur la planche pour les féministes. Mais on ne les entend pas.De même sur le polugamie

    desimag
    desimag      (réponse à symposium)

    En effet et c'est normal, leur défense de la cause féminine, n'est qu'un élément d'une idéologie, ou la pratique du mariage forcé appartient à une classe sociale et culturelle dont elles ont en charge la protection!

  • symposium
    symposium     

    Enfin voilà du bon féminisme. Les fameuses femem vous les entendez sur le sujet? Non elles se taisent parce que là elles ont la trouille, tandis que blasphémer dans une eglise est sans risque d' autant que la justice de Mme Taubira les protégerait. Sur le sujet il faudrait des lois mais on préfère légiférer sur le tabac. moins risqué. De même la polygamie que fait-on? rien.

  • Glochide
    Glochide     

    Tiens une découverte tout d'un coup ! Mais on ne sait pas que les filles maghrébines sont envoyées au bled pour marier un homme qui en revenant aura ses papiers et il en est de même pour les garçons qui vont chercher leur femme au bled mais eux choisissent .....

  • barbie
    barbie     

    Et les parents ne sont pas jugé ?? Ont est en France ,et il y a des lois ,c'est pour que des gens aient leurs papiers qu'ils fond ça ,je sais ,ont me la dit ,et j'en connais plein dans ce cas !

  • skaia64
    skaia64     

    A propos, une question pour vous chroniqueurs, commentateurs, journalistes de tous bords, analystes, politiciens, si prompts à livrer "l'information " : D'où nous vient ce retour en arrière des mariages forcés ? Qui est touché par cette forme d'esclavage que l'on croyait éradiquée ?
    Allez au boulot les spécialistes !

  • LaBlonde
    LaBlonde     

    Tes parents t'ont dit 'si tu refuses on te renie' ... et bien ce n'est pas des parents mais des proxénètes, c'est à toi de les renier. Marier sa fille à un vieux pédophile dégoûtant, trop laid et trop stupide pour se trouver une épouse à la régulière, c'est pas une tradition, c'est de l’esclavage sexuel ! En tôle, les proxos et le pédophile puis expulsion vers des pays moyenâgeux !

    Numéro 6
    Numéro 6      (réponse à LaBlonde)

    En France on ne s'étend pas sur le sujet. Et, c'est bien connu : Qui ne dit mot, consent.

  • skaia64
    skaia64     

    A la lecture des faits divers et des problèmes rencontrés dans la société française, il y a un mot qui résume la situation : Régression.

  • dani42
    dani42     

    Les noirs aussi ?

  • Numéro 6
    Numéro 6     

    Bah, il faut dire à cette femme que le mariage d'amour est un leurre. C'est une vue de l'esprit répandue par les écrivains et "artistes" romantiques depuis la fin du 18ème siècle qui a été relayée par le cinéma et qui s'est inscrite comme une valeur prévalente dans la pensée collective populaire. Chez les possédants, il y a toujours mariage par intérêt et concordance religieuse. La crédulité dans la béatitude amoureuse est pour les croquants.

Votre réponse
Postez un commentaire