En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mélenchon s'en prend à Cazeneuve: "Maintenant à chaque fois qu'il réagit, c'est pour être outrancier"

Mélenchon s'en prend à Cazeneuve: "Maintenant à chaque fois qu'il réagit, c'est pour être outrancier"
 

Jean-Luc Mélenchon s'en est vivement pris à Bernard Cazeneuve ce mercredi. L'ancien candidat de la France insoumise a qualifié l'ancien Premier ministre de "bedeau du capital et du gouvernement" pour avoir critiqué son choix de ne pas donner de consigne de vote au second tour de la présidentielle.

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • carlos hermo
    carlos hermo     

    Outrancier Mélenchon? On parle bien de Cazeneuve là? Celui qui a reconnu "une erreur" avec la mort de Remi Fraisse, mais certainement pas "une bavure", avant de ne pas hésiter à en rejeter la faute sur les casseurs?
    http://www.ladepeche.fr/article/2015/11/13/2216483-remi-fraisse-cazeneuve-reconnait-une-erreur.html
    http://www.europe1.fr/politique/cazeneuve-nous-faisons-face-a-un-terrorisme-en-libre-acces-2290329
    http://www.liberation.fr/societe/2014/10/28/nombreuses-manifestations-en-france-apres-la-mort-de-remi-fraisse_1130902
    Finalement, l'unique sanction de Cazeneuve aura été de devenir premier ministre... L'indécence ça paye!

  • Ficajou
    Ficajou     

    Qualifier n'est pas outrager, Monsieur Charles Consigny. Avant de commenter il est quelquefois bon de vérifier le sens des mots. Qu' y a-t-il de choquant à qualifier les positions et la posture de M.Cazeneuve de celles d'un bedeau ( "Employé laïque préposé au service matériel et à l'ordre dans une église" Petit Robert) ? L'homme est discret, assure le service scrupuleux d'un pouvoir qui a cautionné toute une dérive libérale.
    Le qualificatif est bien trouvé. C'est plutôt léger et bien moins lourd que les accusations proférées à l'encontre de JL.Mélenchon dans l'entre-deux tours qui elles avaient un caractère volontairement insultant et agressif.
    Là où Monsieur Consigny voit du jugement de doctrine politique, je ne vois pour ma part que propos infamant. Quand l'on parle d'une position politique, on ne la déforme pas pour mieux la fustiger (Mélenchon n'a jamais été porteur du message du "ni-ni"). Sa position a toujours été, "pas une voix au front national" et pour le reste liberté entière de voter Macron, de s'abstenir ou de voter blanc ou nul. Répéter des fausses informations n'est pas très honorable, Monsieur Charles Consigny.
    Si Jean Luc Mélenchon est en capacité de bien manier la langue française, faut-il le lui reprocher ? Lui ne nous afflige pas du spectacle quotidien de misère lexicale de beaucoup qui pourtant s'autorisent à commenter.
    Quant au drame de Rémi Fraisse, le tout jeune et récent avocat (ou en passe de l'être) qu'est Charles Consigny devrait raison garder et éviter de qualifier de diffamatoires les propos de J.L.Mélenchon quand ce dernier ne fait que rappeler que les forces de l'ordre étant placées sous l'autorité du ministre de l'intérieur de l'époque, M.Cazeneuve, et non de celle de Jean Luc Mélenchon. Ce qui est purement factuel et non polémique.

  • LoW Astra
    LoW Astra     

    Qu'on aime ou pas le style Melenchon on doit reconnaître la qualité de ses idées et de sa vision de société. On arrive devant un mur, et il propose d'être les premiers à prendre le virage écologique afin que nous devenions leader dans ces domaines. Ça mérite d'être considéré.

  • Philippe Bérard
    Philippe Bérard     

    Parce que Cazeneuve qui se réclame de Jaurès, ce n'est pas "outrancier" ? Mr Mélenchon a bien raison de ne pas se laisser marcher les pieds par pareil ministre, et par des guignols qui s'improvisent journalistes en injuriant Mr Mélenchon et tous ceux qui le soutiennent, jeunes, classes moyennes et pauvres.

Votre réponse
Postez un commentaire