En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs...

Mis à jour le

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, les discours commençaient presque toujours de cette façon. Cette spécificité française risque bien de disparaitre. Au nom de l’égalité des sexes. En tant que femme libre, dois-je m’en réjouir ou m’en plaindre ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • eternel
    eternel     

    Bonjour, le madame monsieur est une erreur tout papier demande nom de jeune fille et nom d'usage. Que l'on marque madame ou mademoiselle cette case reste. Quand les hommes auront un nom de jeune homme et d’époux?

  • SIELVI
    SIELVI     

    Merci Brigitte de rappeler de tenter de vivre sans pression en étant en armonie avec soi et les autres ! Bravo pour votre émission , elle est rassurante. Bien sincèrement

  • phiz
    phiz     

    il y a plusieurs années, lointaines, sur les champs élysées,les films érotiques comme Justine de Sade, Emmanuelle etc tenaient des 10 zaines d'années l'affiche, nous allons vers une pruderie hors normes... les hommes et femmes politiques sont tous des hypocrites, tous ou divorcés ou cocus ou vivant maritalement etc..etc...ils ne donnent pas l'exemple mais voudraient imposer au peuple une nouvelle forme de pruderie qui ne leur va pas du tout...nous connaissons tous les vies de Chirac, Mitterantd, leurs maîtresses, leurs vices cachés et les nouveaux ne sont pas mieux,
    laissez-nous vivre, on n'a plus d'argent mais on a encore un sexe et comme l'a dit cette belle actrice Arletty mon coeur est français mais mon cul est international.... bises Anicette

  • will coyote
    will coyote     

    La suppression administrative du Mlle est une bonne chose. L'État & l'administration n'ont pas à classifier selon notre genre; il dispose déjà de suffisamment de critères.

  • A tout va
    A tout va     

    Pas d'inquiétude quant aux jeux de séduction: dans ce domaine, certains jeux disparaissent, d'autres apparaissent… l'imagination est toujours au pouvoir!

Votre réponse
Postez un commentaire