En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il s’agit d’une veillée, celle d’une sœur aînée et d’une sœur benjamine auprès de la cadette tombée en coma, on ne sait si c’est par ingestion de médicaments, ou spontanément, ou bien en réaction psychosomatique à une faute concernant le père, faute qu’on ignore dans un premier temps. Chacune va réagir, revisitant son passé et le passé de ses relations au père et à ses autres sœurs. Les tentations de sacrifice pour la malade, de révolte, de reconstitution d’enfance, de jalousie envers celle que le père a élue pour commettre un crime d’amour suprême, bien plus qu’un inceste, montrant par là que c’est elle qu’il préférait.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire