En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La consommation de lait est en baisse depuis 10 ans en France
 

La filiale lait organise du 27 mai au 7 juin des visites dans les laiteries afin de réconcilier les Français avec le lait. Car certains ont même décidé de bannir le lait de leur alimentation. Mais peut-on avoir une alimentation équilibrée sans lait, voire sans laitage ? Reportage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • sichri
    sichri     

    Cocaul dit n'importe quoi !

    Ou plutôt cocaul porte la bonne parole de l'industrie du lait et de la destruction de la bonne santé !

    Plus de 20 ans que je ne bois plus de lait, que je ne mange plus de yaourts et ce après avoir lu le livre du docteur Nicolas Le BERRE "Le lait, une sacrée vacherie".

    Pas besoin de lait pour trouver du calcium !

    Quand je me suis cassée la jambe : réparée en moins de 3 semaines !

    Diminution des rhumes, des migraines, des douleurs, de la fatigue, etc !!!

  • Eliberté
    Eliberté     

    Mon mari et moi même nous portons mieux depuis que nous avons arrêté il y a un an et demi. Et nos prises de sang sont excellentes ! Le lait de vache est pour les veaux, le lait humains pour les humains etc, qu'elle idée, faites des recherches plus poussées vous serez surpris ! Pays asiatiques, Japon etc, qui ne consommaient pas de produit laitier : pays avec le plus faible taux d'ostéoporose etc, depuis qu'ils copient l'occident sur tout, y compris le lait, leur taux a augmenté !
    Le calcium il y en a dans plusieurs légumes, dans les fruits sec : amandes, noisettes, noix, etc.
    Les vaches sot surexploitée, ont été modifiées et sélectionnées génétiquement, sont gavées d'antibiotiques !
    Et puis mince, pourquoi nous serions la SEULE espèce qui continuerait à boire du lait APRÈS son sevrage ???? Et .... Celui d'une autre espèce ???? Bref bonne journée

  • nad33
    nad33     

    moi non plus,le lait est tellement coupé qu'il n'a plus ni gout ni vitamine ni rien d'autre,mais si demain les laiteries vendent directement aux consommateur dans des bouteilles de lait comme avant (sans conservateur) alors oui j'y reviendrais!

  • Fizzy
    Fizzy     

    Si le lai de vache es si bon... pourquoi le PREMIER CONSEIL des services hospitalier spécialistes des maladies rares (salpétrière, garche...) est d'en arrêter sa consommation???

  • gegmoy
    gegmoy     


    Le lait est un concentré de graisse, de cholestérol, d'antibiotiques, de bactéries, et même... de pus ! Hummm... Miam !

  • gegmoy
    gegmoy     

    La raison de cette désinformation ?... L'industrie laitière a infiltré la plupart des organismes officiels de recherche et/ou de communication sur les rapports entre la nourriture et la santé. Voici quelques exemples tirés du livre "Lait, mensonges et propagande" de Thierry Souccar (directeur de la rédaction des sites lanutrition.fr et sante.nouvelobs.com ; responsable des questions de santé et nutrition pour Sciences et Avenir depuis 1994 ; membre de l'American College of Nutrition) :

    En France, l'industrie laitière assure une large part du financement de l'Institut Français pour la Nutrition (IFN), une structure très influente auprès des pouvoirs publics, et qui organise notamment des colloques sur le rôle des aliments transformés sur la santé (aliments fabriqués par les bâilleurs de fonds de l'IFN...)
    Les grands de l'industrie laitière ont aussi fondé leurs propres "conseils scientifiques", qui communiquent ensuite les messages des producteurs et distributeurs de lait, sous une forme très "officielle" au grand public, aux médecins, et conseillent même les organisations de santé nationales et européennes ! C'est le cas par exemple du CERIN (Centre de Recherche et d'Information Nutritionnelles - pas de trace de lait là-dedans !), un nom bien rassurant et quasi-officiel, qui leurre chaque année des journalistes, et jusqu'à la Commission Européenne, un temps persuadée que CERIN était un organisme officiel !

  • gegmoy
    gegmoy     

    LAIT DE VACHE!!!
    "Depuis les années 20, les industriels du lait ont remarquablement réussi à cultiver un environnement dans pratiquement tous les secteurs de notre société - de la recherche à l'éducation, et des relations publiques à la politique - pour nous faire croire que le lait de vache et les produits laitiers sont bons pour la santé... Ne vous méprenez pas ; l'industrie laitière a toujours eu virtuellement tout le contrôle sur l'ensemble des informations concernant la santé publique qui sont portées à l'attention de l'opinion" - Docteur. T. Colin Campbell

  • gegmoy
    gegmoy     

    Allergies et maladies...du lait de vache
    Il a par ailleurs été clairement établi que la consommation de lait favorise le développement de maladies cardiovasculaires, de certains types de cancers et du diabète.

    Quatre-vingt dix pour cent des asthmatiques auxquels une alimentation sans viande, ni œufs ni produits laitiers a été conseillée ont constaté une diminution de la fréquence et de la gravité des crises. Facteurs majeurs d'allergies alimentaires, les produits laitiers sont également associés à l'insuffisance cardiaque, la tétanie néonatale, l'inflammation des amygdales, la rectocolite hémorragique, la maladie de Hodgkin ainsi qu'à des troubles gastro-intestinaux, respiratoires, dermatologiques et comportementaux.

  • gegmoy
    gegmoy     

    Du pus dans le lait !
    Ce que l'on sait encore moins, c'est que le lait contient aussi du pus, pudiquement appelé « cellules somatiques ».

    C'est en effet par ces cellules somatiques que se traduisent les mastites à répétition dont sont victimes un tiers des vaches laitières.

    Le taux de cellules somatiques d'un lait sain est inférieur à 100 000/ml, mais l'industrie laitière a le droit de mettre sur le marché du lait présentant un taux de 400 000/ml, taux qu'elle obtient en mélangeant des laits très contaminés avec des laits qui le sont moins.

    On trouve aussi dans le lait des résidus anti-parasitaires, anti-inflammatoires, des pesticides et des aflatoxines fortement cancérigènes.

  • Fizzy
    Fizzy     

    Si le lai de vache es si bon... pourquoi le PREMIER CONSEIL des services hospitalier spécialistes des maladies rares (salpétrière, garche...) est d'en arrêter sa consommation???

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire