Moralisation de la vie publique: "Je dis chiche, mais il faut l’étendre à la vie syndicale!"

Moralisation de la vie publique: "Je dis chiche, mais il faut l’étendre à la vie syndicale!"
 

Pascal Perri dit chiche à la moralisation de la vie publique, mais il faut l’étendre à la vie syndicale. D'accord? Pas  d'accord? Votez, donnez votre opinion et écoutez "Radio Brunet" dès 13h sur RMC! Moralisation de la vie publique: "Je dis chiche, mais il faut l’étendre à la vie syndicale!"

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Robins Audruicq
    Robins Audruicq     

    Bonjour

    On attaque les gens modestes, pour faire des économies. Je suis syndicaliste à sud santé sociaux depuis de nombreuses années et je n'ai pas d'indemnités de représentation.

    Syndicaliste d'entreprise et non au niveau national du fait de mes mandats je ne suis pas à 35hrs

    Regardez ce que sont devenu certains leaders syndicaux (notat, chereck....) ils ont obtenu des postes sous différents gouvernements.

    L'état achète les syndicats. De plus si il y a moins de syndiqués c'est que ce soit 10 ou 30 euros de cotisations les salariés hésitent. Sur mon entreprise nous avons 70% de sympathisant mais 15% de syndiques.

    Les syndicats représentent un contre pouvoir face au patron et heureusement car dans mon entreprise les salariés serait malléable et corvéable a merci.

    Plein de chose à dire mais ce serait long. Regardez le combat mené à Dunkerque suite au suicide d'un collègue. 19 jours de droit de retrait.

    Christian Becquet
    DS SUD
    AAE Dunkerque

  • Robins Audruicq
    Robins Audruicq     

    Bonjour

    On attaque les gens modestes, pour faire des économies. Je suis syndicalistes à sud santé sociaux depuis de nombreuses années et je n'ai pas d'indemnités de représentation.
    Syndicaliste d'entreprise et non au niveau national; Regardez ce que sont devenu certains leaders syndicaux (notat, chereck....) ils ont obtenu des postes sous différents gouvernements. L'ét

Votre réponse
Postez un commentaire