En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Sur la ligne d'assemblage de la Smart ForTwo dans l'usine Smart de Hambach, en Moselle, le 11 décembre 2012.
 

Les 800 salariés de l'usine d’Hambach se prononceront vendredi sur un retour provisoire aux 39 heures contre une hausse de salaires et de la garantie du maintien des emplois. Mais même avec des compensations, la mesure est loin de faire l'unanimité. Reportage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • strikler
    strikler     

    ça créera des emplois ? non en fera travailler les ouvriers plus d'heures ......Ce gouvernement détruit les emplois a la pelle : 1 emploi détruit toute les 9 minutes ......

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Loi macron
    Qui place salariés pour négocier et employeurs parait il
    Laisser moi rire

Votre réponse
Postez un commentaire