En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour Eric Alt, vice-président d'Anticor, l'affaire Cahuzac a permis des avancées en matière de transparence en politique mais elles sont encore insuffisantes.
 

Alors que le procès de Jérôme Cahuzac s'est ouvert lundi, Eric Alt, vice-président d'Anticor invité sur RMC mardi, il reste encore des progrès à faire dans la lutte contre la corruption et la fraude en politique, même si cette affaire a permis des avancées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire