En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Nouveaux signalements d'enseignants pédophiles: "On attend quoi avant de bouger?"

C'est dans ce collège qu'un enseignant a été suspendu ce mardi
 

Une semaine après l'interpellation d'un directeur d'école près de Lyon, écroué pour viols sur plusieurs élèves, l'Education nationale a reçu de nouveaux signalements et a suspendu un autre enseignant près de Rennes. Ce mercredi sur RMC des parents d'élèves font part de leur colère.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • floride
    floride     

    bonjour
    moi même directrice d'école maternelle, j'ai dû dénoncer une collègue, certes pour des faits moins graves, mais tout de même, suite à une plainte des familles. Malheureusement la seule réponse de l'administration a été la mutation, pour la 5ème fois de sa carrière. JE n'ai jamais été soutenue par ma hiérarchie bien au contraire, j'ai été celle qui dénonce. Je viens de démissionner de l'éducation nationale !!!!!! Ce qui a d'ailleurs été refusé donc je suis en dispo mais je ne retournerai jamais dans ce monde.

  • floride
    floride     

    bonjour
    moi même directrice d'école maternelle, j'ai dû dénoncer une collègue, certes pour des faits moins graves, mais tout de même, suite à une plainte des familles. Malheureusement la seule réponse de l'administration a été la mutation, pour la 5ème fois de sa carrière. JE n'ai jamais été soutenue par ma hiérarchie bien au contraire, j'ai été celle qui dénonce. Je viens de démissionner de l'éducation nationale !!!!!! Ce qui a d'ailleurs été refusé donc je suis en dispo mais je ne retournerai jamais dans ce monde.

  • floride
    floride     

    bonjour
    moi même directrice d'école maternelle, j'ai dû dénoncer une collègue, certes pour des faits moins graves, mais tout de même, suite à une plainte des familles. Malheureusement la seule réponse de l'administration a été la mutation, pour la 5ème fois de sa carrière. JE n'ai jamais été soutenue par ma hiérarchie bien au contraire, j'ai été celle qui dénonce. Je viens de démissionner de l'éducation nationale !!!!!! Ce qui a d'ailleurs été refusé donc je suis en dispo mais je ne retournerai jamais dans ce monde.

  • floride
    floride     

    bonjour
    moi même directrice d'école maternelle, j'ai dû dénoncer une collègue, certes pour des faits moins graves, mais tout de même, suite à une plainte des familles. Malheureusement la seule réponse de l'administration a été la mutation, pour la 5ème fois de sa carrière. JE n'ai jamais été soutenue par ma hiérarchie bien au contraire, j'ai été celle qui dénonce. Je viens de démissionner de l'éducation nationale !!!!!! Ce qui a d'ailleurs été refusé donc je suis en dispo mais je ne retournerai jamais dans ce monde.

  • floride
    floride     

    bonjour
    moi même directrice d'école maternelle, j'ai dû dénoncer une collègue, certes pour des faits moins graves, mais tout de même, suite à une plainte des familles. Malheureusement la seule réponse de l'administration a été la mutation, pour la 5ème fois de sa carrière. JE n'ai jamais été soutenue par ma hiérarchie bien au contraire, j'ai été celle qui dénonce. Je viens de démissionner de l'éducation nationale !!!!!! Ce qui a d'ailleurs été refusé donc je suis en dispo mais je ne retournerai jamais dans ce monde.

  • Kiwala
    Kiwala     

    Ça fait un bail que tout le monde sait ça : il y a des pédophiles empêchés ou qui passent à l'acte, dans TOUS les milieux du secteur éducatif – école, colonies de vacances et autres... –, qui s'en étonnera ? Ils "aiment" les enfants – parfois, en plus, sincèrement, malgré leur conduite destructrice envers ces mêmes enfants – et sont attirés, donc, par tous les métiers les mettant en présence des enfants : quoi de plus normal ?
    Ensuite, tout le monde sait aussi que, pour ce qui est de l'école et de l'Education nationale en particulier, certains faits sont parfaitement connus soit des collègues, soit de la direction d'établissement, et que c'est l'omerta qui règne en maître... Au mieux, on "mutera" le collègue ailleurs, et rebelote dans le nouvel établissement, car un pédophile reste un pédophile, où qu'il soit. C'est la loi du silence, on couvre le "pauvre" pédophile, et on ferme les yeux sur la souffrance des enfants, qui, souvent, mettront des années à parler, s'ils parlent un jour.
    Ce n'est pas d'hier, il faut arrêter de faire croire qu'on découvre ÇA aujourd'hui !
    On le sait au minimum depuis "La Ville dont le prince était un enfant", de Montherlant, et ça fait un bail que ce livre a été écrit... Et la littérature, par ailleurs, regorge d'exemples...

    Il serait grand temps, aujourd'hui, qu'on impose la transparence, que le corps enseignant se souvienne qu'il a pour mission de protéger les enfants et de les aider à grandir, en les instruisant correctement, et que sa proximité avec ces enfants lui impose d'avoir un comportement respectueux de leur fragilité et de leur innocence et irréprochable.
    Cessons l'hypocrisie et protégeons les enfants !

  • skaia64
    skaia64     

    Une fois de plus, le citoyen de base a le sentiment que la France est une vraie pétaudière. Qui aura le courage de faire le ménage au sein de l'éducation nationale qui détient quelques records assez parlants : , Effectifs pléthoriques, enseignants sans classe, enseignants détachés à des tâches sans rapport avec leur métier, baisse chronique du niveau des matières de base, coût astronomique du système ! L'école privée a de beaux jours devant elle.

  • goodblow
    goodblow     

    en France on met le paquet pour les stupéfiants surtout le cannabis .... et les pedophile rien n'est fait ... et peu puni !

  • Gpasdepseudo
    Gpasdepseudo     

    "On attend quoi pour bouger ?" ... Ben on ne bougera pas !

Votre réponse
Postez un commentaire