En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un centre d'appels pour une compagnie d'assurance, au Maroc.
 

L'Arcep, l'Autorité de régulation des télécoms, a annoncé mercredi une réforme des tarifs des numéros spéciaux. Il n'y aura plus de surfacturation en cas d'appel depuis un téléphone portable et les opérateurs devront choisir entre tarifs "à l'appel" ou "à la minute".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ornicar
    ornicar     

    Que fait le surveillant debout pas grand, chose il surveille.
    Cela dit le téléphone que tout le monde a besoin devient une vache a lait, de plus en plus de numéro hors forfais.
    Et plus inquiétant ce sont souvent des numéros du service public donc de l’état.

  • norton_13
    norton_13     

    la photo d'illustration subliminale ... on l'a vu la femme sur la gauche !

Votre réponse
Postez un commentaire