En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Objectif 2017: ce que veulent les Français pour l'Education nationale
 

Nouveau volet de notre opération "Objectif 2017: ce que veulent les Français". Objectif: dégager des propositions concrètes pour améliorer le quotidien des Français. Ce mois-ci, avec l'Institut Elabe, RMC s'est penchée sur vos propositions pour réformer l'Education nationale. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • Marie.du.65
    Marie.du.65     

    Moi, en tant qu'enseignante, je propose qu'on mettent tous les râleurs et les y a qu'à faut con à notre place pour les remplacements. A coup sûr, tout va changer très vite, puisqu'ils ont plein d'idées ces braves gens.

  • NOUS SOMMES / NOUS POUVONS
    NOUS SOMMES / NOUS POUVONS     

    sondages patronaux avec des questions et des réponses patronaux
    oubliant que l’éducation française est celui qui "produit"le plus grand nombre d’ingénieurs par habitants

  • jolbob
    jolbob     

    Ils disent manquer d'effectif ????
    Qu'ils passent de 17h/sem durant seulement 8 mois à 39h/sem durant seulement 9 mois (une partie des congés maintenue pour qu'il reste une partie des privilèges) et alignement des carences maladie sur le privé.
    Ainsi l'effectif sera plus que doublé et il faudra donc largement dégraisser ce mammouth.

    Camille105
    Camille105      (réponse à jolbob)

    39h/sem de cours devant les élèves ? Donc vous voulez dire une semaine de 100h de travail comprenant préparation des cours, cours devant les élèves, correction des copies, accompagnement des élèves ?

  • barbie
    barbie     

    Il faut aussi que les enseignants soient affecté à leurs vrai missions ,et pas être détaché à une autre tache ,comme la politique ,ou les syndicats ! Ils sont tous enseignants ,mais n'enseignent pas

    Camille105
    Camille105      (réponse à barbie)

    27 likes pour ce propos... Mais où habitez-vous ?? Où est ce monde que vous décrivez ?

  • barbie
    barbie     

    anglais en CP ,sa va pas être possible ,vu qu'ils ne savent pas lire encore en CP !

  • barbie
    barbie     

    anglais en CP ,sa va pas être possible ,vu qu'ils ne savent pas lire encore en CP !

  • echat
    echat     

    je propose que les enseignants de remplacements deviennent l'enseignant titulaire de la classe jusqu'à la fin de l'année
    les remplacements à répétitions sont une plaies contre l'accomplissement des programmes

  • BJP
    BJP     

    Les parents veulent bien entendu des améliorations de l'éducation de leurs enfants. Cependant ces améliorations sont très onéreuses ainsi que le dit Luc Ferry.
    Les améliorations oui mais surtout pas d'augmentation d'impôts.
    Ces souhaits sont d'ailleurs l'apanage de ceux qui ne payent aucun impôts (comme d'habitude).
    La meilleure façon et la moins onéreuse consiste à faire du ménage au sein du mammouth qu'est devenu l'éducation nationale et sanctionner les tires aux culs qui en font partie.

  • JOSS71
    JOSS71     

    Pourrait-on suggérer
    1- Que les classes soient gérées comme un équipage d'avion, un Prof expérimenté (Commandant) + un jeune Prof (Copilote), mais non pas dans une classe de 20 gamins, mais dans une de 40 ou 50...
    Donc travail partagé, moins de fatigue, de stress, motivation préservée, et zéro soucis en cas d'absence de l'un ou l'autre, les cours continuent!... Et absences moindres, vu que le Prof manquant ne voudra pas passer pour le ramier de l'équipage!..
    Donc Tout Bénef pour tout le monde...

    2- Considérant que les Profs, pourtant connaissant par coeur leurs sujets, n'iraient pas travailler gratuitement, pourquoi voulez-vous que les gamins, stressés par leur devoir d'apprendre de nouveaux trucs, soient motivés par l'école!
    Eh bien qu'on leur fasse gagner jusqu'à la moitié des Allocs que reçoivent leurs parents, par des tests informatiques (quiz,questions aléatoires etc.. identiques au niveau national...) dans une salle de l'école prévue à cet effet...
    Et là aussi, tout bénef, les gamins auront plaisir à apprendre pour de petits achats ou remplir leur livret de caisse d'épargne, les parents n'utiliseront plus les allocs pour acheter le dernier smartphone, et les profs auront des gamins motivés devant eux, plutôt que des momies...

    Camille105
    Camille105      (réponse à JOSS71)

    On peut aussi suggérer quelques limites à vos propositions :
    1) Pourquoi y aurait-il moins de fatigue et de stress dans la situation que vous proposez ? On constate cet effet avec une classe de 20 élèves mais en doublant le nombre d'élèves, c'est moins sûr. Et gérer 40 ou 50 gamins seul, le retour terrain montre que ce n'est pas raisonnable.

    2) L'argent peut être un élément de motivation pour réussir. D'ailleurs, des jeux concours existent déjà et récompensent matériellement les élèves. Les parents jouent aussi avec ça : le dernier smartphone dont vous parlez est parfois un ingrédient de motivation. Mais enfin, l'adolescent est plus complexe que le consommateur simpliste que vous nous présentez. Il est aussi motivé par son futur, par la reconnaissance de sa réussite aux examens, par des activités stimulantes et même par le fait d'apprendre des choses utiles et inutiles.

  • JOSS71
    JOSS71     

    Pourrait-on suggérer
    1- Que les classes soient gérées comme un équipage d'avion, un Prof expérimenté (Commandant) + un jeune Prof (Copilote), mais non pas dans une classe de 20 gamins, mais dans une de 40 ou 50...
    Donc travail partagé, moins de fatigue, de stress, motivation préservée, et zéro soucis en cas d'absence de l'un ou l'autre, les cours continuent!... Et absences moindres, vu que le Prof manquant ne voudra pas passer pour le ramier de l'équipage!..
    Donc Tout Bénef pour tout le monde...

    2- Considérant que les Profs, pourtant connaissant par coeur leurs sujets, n'iraient pas travailler gratuitement, pourquoi voulez-vous que les gamins, stressés par leur devoir d'apprendre de nouveaux trucs, soient motivés par l'école!
    Eh bien qu'on leur fasse gagner jusqu'à la moitié des Allocs que reçoivent leurs parents, par des tests informatiques (quiz,questions aléatoires etc.. identiques au niveau national...) dans une salle de l'école prévue à cet effet...

    Et là aussi, tout bénef, les gamins auront plaisir à apprendre pour se faire plaisir avec de petits achats ou remplir leur livret de caisse d'épargne, les parents n'utiliseront plus les allocs pour acheter le dernier smartphone, et les profs auront des gamins motivés devant eux, plutôt que des momies...

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire