En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
pleurs-2.jpg
 

Peut-on à la télévision parler des violences sexuelles qu'on a subies ? Samedi soir, dans On n'est pas couché, les larmes de Sandrine Rousseau face aux réprimandes de Christine Angot ont paru dire que non. Cette humiliation infligée à l'ex-secrétaire nationale adjointe d'EELV a fait réagir Eloïse Bouton. La militante féministe argue dans un post Facebook que "personne ne se remet tout seul de ces violences" et reproche à l'auteure de L'Inceste de "devenir bourreau". RMC.fr l'a interrogée.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jdar97
    jdar97     

    Payer une redevance pour subir l'hysterie de Mme Angot ou payer pour canal plus pour ne pas voir cette télé poubelle,c'est la double peine.

  • danbas84
    danbas84     

    ONPC ... c'est une emission a dézinguer les gens qui y vont ... sauf les potes socialistes à ruquier.... triste personnage qui est bien loin de la télé récréative

Votre réponse
Postez un commentaire