En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ordonnances de la loi travail: "Il n'y pas de retour en arrière possible"
 

Jusqu'ici les rassemblements contre les ordonnances réformant le code du travail, n'ont pas vraiment pris. Cette fois-ci ce ne sont pas les syndicats, mais bien la France Insoumise, de Jean Luc Mélenchon qui mobilise.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

  • missjac.
    missjac.      

    il était pas à la maniff? En plus du salaire, SARKOZY bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. Soit 15000€
    Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.
    0

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire