En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Vue du camp de migrants de La Chapelle, dans le nord de Paris, avant son évacuation mardi 2 juin. Depuis, une partie des 300 migrants errent de nouveau dans la rue, quelques rues plus loin.
 

Moins d'une semaine après avoir été expulsés, une centaine de migrants clandestins du quartier de La Chapelle, à Paris, sont toujours sans hébergement et errent quelques rues plus loin dans des conditions encore plus difficiles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire