En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Parrainages: "on nous sollicite tous les cinq ans mais on est souvent les oubliés", déplore cet élu rural
 

Chaque candidat souhaitant se présenter à l'élection présidentielle doit déposer ses 500 parrainages avant vendredi 18h, au Conseil constitutionnel. Une course la montre qui agace de plus en plus de maires ruraux qui croulent sous le demandes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Laurent Gantner
    Laurent Gantner     

    Ils ne devraient même pas avoir le choix entre choisir de parrainer un candidat ou pas, il en va de leur devoir civique d'élus, cela fait partie de leur mission démocratique... d'au moins en choisir un ; peut-être pas forcément le même, de septennat en quinquennat...

Votre réponse
Postez un commentaire