En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Portes ouvertes dans les mosquées: "Sauvegarder le vivre ensemble"
 

Ce week-end, des centaines de mosquées ont participé à une opération portes ouvertes d'une ampleur inédite. L'objectif couper court aux idées reçues et aux amalgames.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • bibifricotin
    bibifricotin     

    l'église incendiée de Fontainebleau ne fait pas les gros titres de RMC/BMF POURQUOI?

  • titi80
    titi80     

    Bien je suis pour !! la semaine prochaine c'est café dans une église à Alger et Rabat .... Comment ça il n'y a pas d'église là bas !!

  • La comtesse
    La comtesse     

    Cazeneuve demande un "engagement des Musulmans de France" !!!

    Son subconscient a parlé !

    Il ne s'adresse pas aux "Français musulmans", peut-être aux bi-nationaux ?

    Car il sait bien que l' islam n'est pas compatible avec une République laïque :

    ISLAM ET CITOYENNETE
    Voila ce que déclarait AMAR LASFAR recteur de la mosquée de Lille et désormais
    président, depuis Juin 2013 de l'UOIF (union des organisations islamiques de France, émanation des frères musulmans) :
    "Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté" Amar Lasfar dans « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55

    "L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle" Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997 Amar Lasfar dirige la mosquée de Lille-Sud, qui possède à son étage un lycée reconnu par l'état depuis 2004.
    Je rappelle que la Cour Européenne des Droits de l’Homme, dans son jugement du 13 février 2003 dit arrêt Refah, a déclaré : « La charia est incompatible avec les principes démocratiques ». Tout est dit ! La discussion est close à jamais, la charia est la loi indissociable de l'islam qui est donc incompatible avec la loi de la république ! Syllogisme irréfutable !!!

    C'est assez clair, non, pour le Président de l' Union des Organisations Islamiques de France !!!
    En effet l' islam ne reconnait pas dogmatiquement la "liberté de conscience" définie à l' article premier de la constitution de la République et à l' article 1 de la loi de 1905 ;
    « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public »

    Exercer sa liberté de conscience en islam, c'est reconnaître le droit à l'apostasie, ce que le dogme condamne jusqu'à la peine de mort dans de nombreux pays islamiques !

    Alors, Musulmans de France ou Français musulmans ?

    goodblow
    goodblow      (réponse à La comtesse)

    encore en croisade mdr arretez vos posts de etit bébé posté pleins de fois allez faut grandir courage !

  • La comtesse
    La comtesse     

    Cazeneuve demande un "engagement des Musulmans de France" !!!

    Son subconscient a parlé !

    Il ne s'adresse pas aux "Français musulmans", peut-être aux bi-nationaux ?

    Car il sait bien que l' islam n'est pas compatible avec une République laïque :

    ISLAM ET CITOYENNETE
    Voila ce que déclarait AMAR LASFAR recteur de la mosquée de Lille et désormais
    président, depuis Juin 2013 de l'UOIF (union des organisations islamiques de France, émanation des frères musulmans) :
    "Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté" Amar Lasfar dans « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55

    "L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle" Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997 Amar Lasfar dirige la mosquée de Lille-Sud, qui possède à son étage un lycée reconnu par l'état depuis 2004.
    Je rappelle que la Cour Européenne des Droits de l’Homme, dans son jugement du 13 février 2003 dit arrêt Refah, a déclaré : « La charia est incompatible avec les principes démocratiques ». Tout est dit ! La discussion est close à jamais, la charia est la loi indissociable de l'islam qui est donc incompatible avec la loi de la république ! Syllogisme irréfutable !!!

    C'est assez clair, non, pour le Président de l' Union des Organisations Islamiques de France !!!
    En effet l' islam ne reconnait pas dogmatiquement la "liberté de conscience" définie à l' article premier de la constitution de la République et à l' article 1 de la loi de 1905 ;
    « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public »

    Exercer sa liberté de conscience en islam, c'est reconnaître le droit à l'apostasie, ce que le dogme condamne jusqu'à la peine de mort dans de nombreux pays islamiques !Cazeneuve demande un "engagement des Musulmans de France" !!!

    Son subconscient a parlé !

    Il ne s'adresse pas aux "Français musulmans", peut-être aux bi-nationaux ?

    Car il sait bien que l' islam n'est pas compatible avec une République laïque :

    ISLAM ET CITOYENNETE
    Voila ce que déclarait AMAR LASFAR recteur de la mosquée de Lille et désormais
    président, depuis Juin 2013 de l'UOIF (union des organisations islamiques de France, émanation des frères musulmans) :
    "Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté" Amar Lasfar dans « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55

    "L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle" Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997 Amar Lasfar dirige la mosquée de Lille-Sud, qui possède à son étage un lycée reconnu par l'état depuis 2004.
    Je rappelle que la Cour Européenne des Droits de l’Homme, dans son jugement du 13 février 2003 dit arrêt Refah, a déclaré : « La charia est incompatible avec les principes démocratiques ». Tout est dit ! La discussion est close à jamais, la charia est la loi indissociable de l'islam qui est donc incompatible avec la loi de la république ! Syllogisme irréfutable !!!

    C'est assez clair, non, pour le Président de l' Union des Organisations Islamiques de France !!!
    En effet l' islam ne reconnait pas dogmatiquement la "liberté de conscience" définie à l' article premier de la constitution de la République et à l' article 1 de la loi de 1905 ;
    « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public »

    Exercer sa liberté de conscience en islam, c'est reconnaître le droit à l'apostasie, ce que le dogme condamne jusqu'à la peine de mort dans de nombreux pays islamiques !

    Alors, M

  • La comtesse
    La comtesse     

    Cazeneuve demande un "engagement des Musulmans de France" !!!

    Son subconscient a parlé !

    Il ne s'adresse pas aux "Français musulmans", peut-être aux bi-nationaux ?

    Car il sait bien que l' islam n'est pas compatible avec une République laïque :

    ISLAM ET CITOYENNETE
    Voila ce que déclarait AMAR LASFAR recteur de la mosquée de Lille et désormais
    président, depuis Juin 2013 de l'UOIF (union des organisations islamiques de France, émanation des frères musulmans) :
    "Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté" Amar Lasfar dans « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55

    "L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle" Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997 Amar Lasfar dirige la mosquée de Lille-Sud, qui possède à son étage un lycée reconnu par l'état depuis 2004.
    Je rappelle que la Cour Européenne des Droits de l’Homme, dans son jugement du 13 février 2003 dit arrêt Refah, a déclaré : « La charia est incompatible avec les principes démocratiques ». Tout est dit ! La discussion est close à jamais, la charia est la loi indissociable de l'islam qui est donc incompatible avec la loi de la république ! Syllogisme irréfutable !!!

    C'est assez clair, non, pour le Président de l' Union des Organisations Islamiques de France !!!
    En effet l' islam ne reconnait pas dogmatiquement la "liberté de conscience" définie à l' article premier de la constitution de la République et à l' article 1 de la loi de 1905 ;
    « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public »

    Exercer sa liberté de conscience en islam, c'est reconnaître le droit à l'apostasie, ce que le dogme condamne jusqu'à la peine de mort dans de nombreux pays islamiques !Cazeneuve demande un "engagement des Musulmans de France" !!!

    Son subconscient a parlé !

    Il ne s'adresse pas aux "Français musulmans", peut-être aux bi-nationaux ?

    Car il sait bien que l' islam n'est pas compatible avec une République laïque :

    ISLAM ET CITOYENNETE
    Voila ce que déclarait AMAR LASFAR recteur de la mosquée de Lille et désormais
    président, depuis Juin 2013 de l'UOIF (union des organisations islamiques de France, émanation des frères musulmans) :
    "Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté" Amar Lasfar dans « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55

    "L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle" Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997 Amar Lasfar dirige la mosquée de Lille-Sud, qui possède à son étage un lycée reconnu par l'état depuis 2004.
    Je rappelle que la Cour Européenne des Droits de l’Homme, dans son jugement du 13 février 2003 dit arrêt Refah, a déclaré : « La charia est incompatible avec les principes démocratiques ». Tout est dit ! La discussion est close à jamais, la charia est la loi indissociable de l'islam qui est donc incompatible avec la loi de la république ! Syllogisme irréfutable !!!

    C'est assez clair, non, pour le Président de l' Union des Organisations Islamiques de France !!!
    En effet l' islam ne reconnait pas dogmatiquement la "liberté de conscience" définie à l' article premier de la constitution de la République et à l' article 1 de la loi de 1905 ;
    « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public »

    Exercer sa liberté de conscience en islam, c'est reconnaître le droit à l'apostasie, ce que le dogme condamne jusqu'à la peine de mort dans de nombreux pays islamiques !

    Alors, M

  • La comtesse
    La comtesse     

    SAUVEGARDER LE VIVRE ENSEMBLE ? CHICHE !

    RECONCILIATION ?
    Pourquoi, mais........

    le plus grand livre de propagande qui envenime et sème la discorde dans les relations entre Juifs, chrétiens et Musulmans est le texte sacré lui-même, il s'appelle le coran !

    Livre prétendument sacré qui va jusqu'à l'appel au meurtre des juifs, impies, infidèles, mécréants, associateurs (les chrétiens y sont ainsi dénommés), hypocrites, apostats, polythéistes, etc... (c'est à dire tous ceux qui n'acceptent pas la soumission à allah);

    Ces sourates sont appelées sourates "fulgurantes". Insidieusement l' inconscient musulman est marqué par des textes dogmatiques qui pourraient très bien tomber sous le coup de la loi Gayssot... Lisez la sourate 5/51, le coran attise la haine et incite les musulmans à l'antisémitisme, je cite

    :" Ô vous, les croyants, ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens, ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés devient l'un des leurs".

    J'espère que RMC ne censurera pas le coran, texte sacré pour les musulmans ! (je vous rappelle que pour un croyant musulman, le coran est la parole incréée d'Allah, donc comminatoire).

    Il faudrait réviser préalablement et contextualiser ces pseudo textes sacrés et balayer d'abord devant sa porte quand on veut faire ami-ami, non ?

  • La comtesse
    La comtesse     

    SAUVEGARDER LE VIVRE ENSEMBLE ? CHICHE !

    RECONCILIATION ?
    Pourquoi, mais........

    le plus grand livre de propagande qui envenime et sème la discorde dans les relations entre Juifs, chrétiens et Musulmans est le texte sacré lui-même, il s'appelle le coran !

    Livre prétendument sacré qui va jusqu'à l'appel au meurtre des juifs, impies, infidèles, mécréants, associateurs (les chrétiens y sont ainsi dénommés), hypocrites, apostats, polythéistes, etc... (c'est à dire tous ceux qui n'acceptent pas la soumission à allah);

    Ces sourates sont appelées sourates "fulgurantes". Insidieusement l' inconscient musulman est marqué par des textes dogmatiques qui pourraient très bien tomber sous le coup de la loi Gayssot... Lisez la sourate 5/51, le coran attise la haine et incite les musulmans à l'antisémitisme, je cite

    :" Ô vous, les croyants, ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens, ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés devient l'un des leurs".

    J'espère que RMC ne censurera pas le coran, texte sacré pour les musulmans ! (je vous rappelle que pour un croyant musulman, le coran est la parole incréée d'Allah, donc comminatoire).

    Il faudrait réviser préalablement et contextualiser ces pseudo textes sacrés et balayer d'abord devant sa porte quand on veut faire ami-ami, non ?

  • La comtesse
    La comtesse     

    SAUVEGARDER LE VIVRE ENSEMBLE ? CHICHE !

    RECONCILIATION ?
    Pourquoi, mais........

    le plus grand livre de propagande qui envenime et sème la discorde dans les relations entre Juifs, chrétiens et Musulmans est le texte sacré lui-même, il s'appelle le coran !

    Livre prétendument sacré qui va jusqu'à l'appel au meurtre des juifs, impies, infidèles, mécréants, associateurs (les chrétiens y sont ainsi dénommés), hypocrites, apostats, polythéistes, etc... (c'est à dire tous ceux qui n'acceptent pas la soumission à allah);

    Ces sourates sont appelées sourates "fulgurantes". Insidieusement l' inconscient musulman est marqué par des textes dogmatiques qui pourraient très bien tomber sous le coup de la loi Gayssot... Lisez la sourate 5/51, le coran attise la haine et incite les musulmans à l'antisémitisme, je cite

    :" Ô vous, les croyants, ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens, ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés devient l'un des leurs".

    J'espère que RMC ne censurera pas le coran, texte sacré pour les musulmans ! (je vous rappelle que pour un croyant musulman, le coran est la parole incréée d'Allah, donc comminatoire).

    Il faudrait réviser préalablement et contextualiser ces pseudo textes sacrés et balayer d'abord devant sa porte quand on veut faire ami-ami, non ?

  • La comtesse
    La comtesse     

    On nous fait prendre des vessies (de porc) pour des lanternes magiques !
    Le sempiternel double langage coranique (taqiya) à usage des ignorants que nous sommes : ça n’ a rien à voir avec l’ islam…padamalgam…c’ est pas moi, m’sieur ! INFANTILITE CORANIQUE;

    Si tous les adeptes de cette idéologie coranique totalitaire (au sens premier du terme) ne sont pas des terroristes, tous les terroristes sont “islamiques” (comme je dis catholique) !!!

    Vous n’ avez jamais entendu une autorité de cette religion lancer une “fatwâ” contre un membre des partisans de l’ Etat Islamique en France, et pour cause, ils ont encore plus peur que nous des représailles éventuelles de la part de ces coreligionnaires islamistes qui ne font que mettre en pratique la totalité des prescriptions du Coran et des Hadiths de Mahomet, leur “beau modèle” chef de guerre pillard et paillard, ex gigolo devenu polygame lubrique et concupiscent, esclavagiste, pédophile (il épousa Aïcha alors qu’ elle avait 6 ans nous rapportent Bukhari ou Muslim) etc…….qu’ ils se doivent d’ imiter !!!

    Il est beaucoup plus facile et sans risque de lancer une fatwa (et sans risque de représailles) contre Robert Redecker, prof de philo et chroniqueur du Figaro, toujours 5 ans après sous protection policière ou Salman Rushdie, prix Nobel de littérature
    (DONT LES SEULES ARMES SONT LEURS PLUMES)
    que proférer de tels anathèmes mortifères contre les assassins sanguinaires et barbares de Daech !!!

  • La comtesse
    La comtesse     

    On nous fait prendre des vessies (de porc) pour des lanternes magiques !
    Le sempiternel double langage coranique (taqiya) à usage des ignorants que nous sommes : ça n’ a rien à voir avec l’ islam…padamalgam…c’ est pas moi, m’sieur ! INFANTILITE CORANIQUE;

    Si tous les adeptes de cette idéologie coranique totalitaire (au sens premier du terme) ne sont pas des terroristes, tous les terroristes sont “islamiques” (comme je dis catholique) !!!

    Vous n’ avez jamais entendu une autorité de cette religion lancer une “fatwâ” contre un membre des partisans de l’ Etat Islamique en France, et pour cause, ils ont encore plus peur que nous des représailles éventuelles de la part de ces coreligionnaires islamistes qui ne font que mettre en pratique la totalité des prescriptions du Coran et des Hadiths de Mahomet, leur “beau modèle” chef de guerre pillard et paillard, ex gigolo devenu polygame lubrique et concupiscent, esclavagiste, pédophile (il épousa Aïcha alors qu’ elle avait 6 ans nous rapportent Bukhari ou Muslim) etc…….qu’ ils se doivent d’ imiter !!!

    Il est beaucoup plus facile et sans risque de lancer une fatwa (et sans risque de représailles) contre Robert Redecker, prof de philo et chroniqueur du Figaro, toujours 5 ans après sous protection policière ou Salman Rushdie, prix Nobel de littérature
    (DONT LES SEULES ARMES SONT LEURS PLUMES)
    que proférer de tels anathèmes mortifères contre les assassins sanguinaires et barbares de Daech !!!

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire