En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le parti pris d'Hervé Gattegno
 

Au lendemain de la conférence sociale et du vote interne du PS, la gauche paraît toujours aussi divisée. Pire, pour Hervé Gattegno, "ce ne sont plus des divergences, c'est une fracture". Selon lui, "il n’y a plus ni convergence politique, ni connivence tactique et encore moins de complicité personnelle entre les dirigeants du PS, des écologistes, du PG et des communistes".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire