En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'association Chiennes de garde combat le sexisme ordinaire.
 

L’association Les Chiennes de garde a décerné lundi le prix du Macho de l’année au maire LR de Plessis-Robinson, Philippe Pemezec. L’organisation féministe, qui offre ce cadeau empoisonné tous les ans à des personnalités différentes, pointe du doigt les stéréotypes dont sont victimes les femmes. Marie-Noëlle Bas, présidente du mouvement, exprime son indignation sur RMC.fr.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire