En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les Coulisses de la Politique, de Christophe Jakubyszyn, du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC.
 

Deux ans de prison : c’est la peine infligée hier à Jacques Chirac, ancien président de la République. Même si la peine est accompagnée du sursis, c’est une condamnation très lourde pour l’ancien président. Une sanction lourde, sévère et sans appel.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • brennusxv34
    brennusxv34     

    ET QUE C ETAIT SON PREMIER DELI ON SE DIT QUE LA JUSTICE N EST PAS LA MEME QUE L ON SOIT POLITIQUE OU KIDAM MAIS J AV PAS BESOIN DU PROCE CHIRAC POUR M EN RENDRE COMPTE DEPUIS LA LOI D AMNYSTIE VOTE PAR LE PS LE RPR L UDF ET LE PC A L EPOQUE DE LA COHABITATION PSRPR POUR NE PAS REPONDRE DES WAGONS D AFFAIRES DE CORRUPTION C EST POUR CA QUE MARINE LEUR FAIT PEUR FINI LE SURCI SI ELLE GG SE DU FERME POUR CES RACAILLES EN COL BLANC

  • brennusxv34
    brennusxv34     

    pfff vraiment naze ces journalistes et politiques la meme caste qui se protege

  • brennusxv34
    brennusxv34     

    mdr sanction severe? a vraiment vous vous foutez de notre gueule !!!

  • kevhofland
    kevhofland     

    Cet article est honteux : si je vole un autoradio, je vais prendre du ferme. Par contre, si je m'appelle M.Chirac, que je profite de la confiance des électeurs pour magouiller des millions d'euros ( c'est à dire que je salis la base de notre société, la démocratie), alors je prends 2ans avec sursis. Et encore, on trouve des gens pour dire que c'est sévère. Conclusion : c'est moins grave de détourner des millions et trahir la confiance des électeurs plutot que de voler un autoradio à 200. Pas je justice, pas de paix.

  • connaisseur
    connaisseur     

    ce n'est pas mon opinion qui est viciée mais votre réponse et votre parti merdique.
    L'adjointe de m aubry aurait du être condamnée : justice viciée...

    La supression de la peine de mort par badinter encore une belle réussite et la porte ouverte à toutes les récidives surtout qu'en corollaire la prison à perpetuité existe ? non..

    La réinsertion le seul mot qui existe dans la bouche des juges gauchos et le droit des vicimes???

    La famille du petit garçon assassiné par patrick henry defendu par l'ignoble badinter, qui a eu le culot ne nous faire croire qu'il y aurait une vraie perpetuité....

    Ah oui il ne faut pas semettre au rang de la bête.... ALORS LA PEINE de mort existe mais seulement pour les victimes...
    Ah le bel héritaghe humaniste de ....que nous a légué cette gauche mmoraliste protectrice des racailles en tout genre....

    les médias de gauche, la justice de gauche, le sénat de gauche, les régions de gauche !!!!
    mais alors si le président et l' assemblée nationales deviennent de gauche la France deviendra une dictature des bobos!!!!

    c'est les racailles qui vont être contentes....

  • DRAREG
    DRAREG     

    Votre raisonnement est complètement vicié, par une idéologie qui prend le pas sur la morale.
    Je suis de gauche et je suis heureux quand la justice passe, même si cette justice punit un tricheur de gauche. Comment avoir une République irréprochable s'il fallait accepter que ne soient pas jugés les tricheurs parce que des comparaisons sont établies entre les tricheries des uns et les tricheries des autres. Nul militant de gauche, ne vous reproche de voter pour les milliardaires et leurs représentants, puisque vous vous sentez plus proches de ceux-ci que des petits salariés, mais comprenez au moins que la justice doit punir tous les tricheurs, même ceux de droite. Evidemment comme vous êtes de droite vous devez aussi avoir de la peine pour Mme Bettencourt, et ses amis, mais bon, vous savez, les milliardaires se fichent un peu de votre aimable militantisme en leur faveur.

  • DRAREG
    DRAREG     

    Après les tribulations judiciaires de l'ancien président Jacques Chirac, tardivement condamné par la justice, à cause de son immunité présidentielle, il faut sans doute tirer toutes les leçons de cette tardive justice.
    Pour la présidentielle 2012, il serait gênant, que des candidats soient susceptibles d'êtres impliqués dans les dossiers en cours d'instruction pour les affaires "Bettencourt" et "Karachi". Mr Sarkozy a été nommémént cité dans ces deux dossiers, et Mr de Villepin dans le seul dossier "Karachi". Ne serait il pas souhaitable pour éviter tous imbroglios juridique que ces affaires soient jugées avant que ces personnalités ne puissent se présenter à une élection Nationale?

  • pouyou
    pouyou     

    une sanction sévère mais juste!!!!!!!!!!!! ont se moque de qui?????? c'est une sanction d'apparences je dirais un avertissement mais de quoi il ne fait plus de politique donc le sursis c'est que dalle!!! pour tous ses chefs d'accusation il devrais prendre un max avec du ferme et le remboursement ( ses complices aussi) dans l’intégralité a l’état français + des intérêts!!!

  • interrogatif ?
    interrogatif ?     

    Pour toutes les affaires, dont souven les journalistes sont au courant, rarement, sauf urgence, les journalistes s'attèlent aux afffaires, ils savent, mais ne disent rien... L'impression que l'on a est qu'il y a une grande connivence entre le monde politique et les médias : ils suffit de voir, chaque moi, le "Dîner du Siècle" où les élites se fréquentent et mangent à la même auge... Pourquoi n'a-t'on pas des journalistes d'investigation qui seraient courageux pour aller au fond des affaires ? EST-CE QUE LES JOURNALISTES SERAIENT COMPLICES DES ELITES : politiques, des banques, des lobbies et conglomérats industriels (où sont les enquêtes sur les OGM... sur les ensemenciers qui imposent leurs graines et leurs éternels financement...), de la finance internationale (Pourquoi n'y a-il pas d'enquêtes sur les réseaux financiers et politiques, sur la finance internationale et ses spéculations, sur la loi qu'imposent la haute finance aux peuples et aux états...) ? Ou sont ces hussards de la vérité et non politisés ? La France a un sérieux problème avec ses élites politiques, médias, intellectuels, fameux et fumeux experts et pseudos brillants conseillers qui semblent tous être de connivence !

  • Moqueur
    Moqueur     

    Si un chef d'entreprise ou un particulier avait fait les mêmes choses, car dans le jugement les magistrats louent l'ancien Président, on peut être certain que le particulier ou l'artisan auraient été, et là c 'est la réalité, sévèrement condamnés... ___ "J'espère que cet épisode permettra aux élus de tous bords en place et à l'avenir, de se tenir à carreaux et surtout abolir cette loi de protection de la fonction présidentielle." (Odine, dixit) : vous pouvez être certaine que la prochaine fois, une nouvelle loi sera votée pour que les politiques soient plus protégés et la ruse serait de jouer sur les dates comme par exemple de raccourcir les délais ; ainsi les procédures à l'encontre des politiques seraient annulées... On a jamais vu des politiques votant des lois pour éventuellement se faire sanctionner... Pour les particuliers, oui, mais pas pour la caste des élites... "Selon que vous soyez puissants ou misérables, les jugements vous rendront noirs ou blancs' (La Fontaine)...

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire