En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Guillaume Vadot assure avoir été agressé par des policiers (illustration)
 

Guillaume Vadot, 28 ans, enseignant de la Sorbonne dit avoir été "agressé" la semaine dernière par des policiers après avoir filmé une interpellation à Saint-Denis. Alors que la police des polices a été saisie de l'affaire, il témoigne ce mercredi sur RMC et se dit déterminé à faire entendre sa vérité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • romuniort
    romuniort     

    C'est vrai quoi ! On manifeste pacifiquement en insultant copieusement et en balançant toutes sortes d'objets sur les flics, et on s'étonne après de se faire maitriser un peu sèchement. Etonnant. Pourtant, il faudra qu'il se fasse à ce fonctionnement quand il ira enseigner en zep. Il devra même dire merci de se faire cracher dessus.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Au fait BFM, pourquoi ne mentionnez-vous pas que ce prof a reconnu être membre du NPA?

  • beaudolo
    beaudolo     

    Ca y est, l'apprenti prof, adhérent au NPA, vient de faire son entrée sur la scène politique. Il est maintenant connu de toute la France, il pourra briguer un mandat de député en juin 2017! Bien joué, excellente préparation et très bonne mise scène! attention Besancenot vous avez là un concurrent remarquable!

  • DanielL
    DanielL     

    J'invite les profs gauchistes bien pensants a filmer aussi quand les policiers nous defendant, au peril de leur vie, contre les terrorists...on leur dit d'abord merci avant de critiquer

  • DanielL
    DanielL     

    J'invite les profs gauchistes bien pensants a filmer aussi quand les policiers nous defendant, au peril de leur vie, contre les terrorists...on leur dit d'abord merci avant de critiquer

  • bastian
    bastian     

    J'attends que BFM/RMC fasse parler sa source d'information favorite, dans ce type d'affaire: les syndicaliste policiers qui sont devenu le service de presse du ministères de l'intérieur

Votre réponse
Postez un commentaire