En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Les enfants de Seine-Saint-Denis perdent, au cours de leur vie scolaire, l'équivalent d'une année de scolarité", déplorent les parents d'élèves.
 

Le nombre d'admission au concours pour les professeurs du collège a augmenté de 60%, selon le dernier bilan annuel de l'Education nationale. Mais des départements de l'Ile-de-France, et particulièrement la Seine-St-Denis peinent à trouver des profs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Glochide
    Glochide     

    Le problème c'est qu'il y en a d'autres "Seine St Denis " ......On se focalise dessus mais allez donc voir ailleurs .....bougez vous comme dirait Bourdin ! Aujourd'hui il faut fuir ce métier de prof , mal payé , stressant , réputation de fainéant toujours en vacances et servant de souffre douleur à la direction qui ne veut pas de vagues .....

  • ZZZZ
    ZZZZ     

    Les profs ont peur d'enseigner , à notre belle jeunesse, en Seine st Denis et cela n'interpelle pas notre ministre bi-nationale?

  • fanche
    fanche     

    Prochain défi de la France : Que fait-on de l'éducation nationale ?

  • ravenshield
    ravenshield     

    les profs , sont -ce pas ceux qui votent en majorité socialiste ? Tiens ça ne fonctionne pas le social et le " vivre ensemble alors ?" ....

  • MENELIK
    MENELIK     

    Comme c'est étrange ! Je me demande bien pourquoi ?

    Shrike
    Shrike      (réponse à MENELIK)

    Parce que la Seine St Denis, c'est le front russe des enseignants, un stalingrad à subir, pardi !

Votre réponse
Postez un commentaire