En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Programme de Macron sur l'éducation: "on a besoin de cohérence", plaident les enseignants
 

En matière d'éducation, Emmanuel Macron veut donner la priorité aux zones d'éducation prioritaire et donner plus d'autonomie aux établissements. Des mesures qui laissent les enseignants sceptiques.

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • chris-off
    chris-off     

    beaucoup d'enseignants tirent au flan toute l'année ou considèrent qu'ils ont tous les droits.. La FAC est devenue un bordel sans nom.. Tous ces maîtres de conférences qui se croient au dessus de tout , qui préviennent de leurs absences à la dernière minute quand ils daignent le faire, devient insupportable !! ... Ces gens la se croient au dessus de tout et exercent une pression permanente tout au long de l'année si l'étudiant vient à louper une heure de cours..Non mais quelle rigolade .. Il faut que ça change par ce qu'aux dernières nouvelles , ils sont payés pour ce travail ...Enfin quand ils travaillent !!! Il est temps que cela change...

  • skaia64
    skaia64     

    Notre école est devenue une pétaudière ; elle coûte un argent fou pour des résultats mauvais et même de plus en plus mauvais, même si pendant 40 ans on nous a répété le contraire. L'enseignement privé a de beaux jours devant lui. Des classes de 15 ? Si les 15 en question n'ont pas envie d'apprendre et font régner la terreur dans l'école, à quoi bon ?

Votre réponse
Postez un commentaire