En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ouisa Kies, ce lundi chez Jean-Jacques Bourdin.
 

La sociologue Ouissa Kies, qui travaille depuis un an à la prise en charge des personnes radicalisées en prison, était l'invitée ce lundi de Jean-Jacques Bourdin. Elle nous explique en quoi va consister le programme de déradicalisation mis en place à partir de ce lundi dans deux prisons françaises.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Centre de dé-radicalisation! Quelle niaiserie, ces radicalisés sont des fourbes et des lâches et vous feront croire n'importe quoi pour sortir!
    Déchéance de Nationalité, arrêt de la CAF, RSA et tutti quanti puis Expulsion de chez nous pour terminer, c'est plus direct, plus rapide et surtout plus sûr!

  • titi80
    titi80     

    Et ça coûte combien cette petite blague ? Je propose un aller sur le territoire de DAESH et les avions en guise de déradicalisation.....

  • Arwin
    Arwin     

    Ils ne sont pas prêt de renoncer à leurs pratiques religieuses, encore une idée de bisounours qui va coûter très cher et aura l'effet inverse.

  • la lorgnette
    la lorgnette     

    Sérieusement,on y croit?

    Glochide
    Glochide      (réponse à la lorgnette)

    Si elle arrive à en déradicaliser un seul , je veux voir ça !!! Hier au grand journal de canal+ il y en avait un qui avait du mal à cacher son jeu , celui qui appelle au soutien de Moussa prisonnier au Bengaldesch ! Maïtena lui a dit : "est ce que vous serrez la main à une femme " ! Non ! ....... Terminé , c'est clair .....

  • migtul
    migtul     

    La meilleure déradicalisation : expulsion immédiate des personnes concernées.

  • domeo
    domeo     

    Pour moi une seule explication : la haine de la France, des français et de la République. Il ne faut pas chercher si ces voyous (je suis modeste) ont subi des violences mais seulement voir leurs présent et objectifs car c'est sur cela qu'il faut les juger et uniquement. Les mettre totalement à l'écart. N'y a-t-il pas des anciens bagnes que l'on pourrait réinstaurer ? Sur des iles et sans portable, sans TV et uniquement des lecture de devoirs civiques.
    Puisque ce sont des personnes influençables et bien faisons rentrer dans leur petite cervelle que de bons influx.

Votre réponse
Postez un commentaire