En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
857 élèves ont été suspectés de radicalisation pendant l'année scolaire 2014/2015 (illustration)
 

Selon des informations de 20 minutes.fr, l’Éducation nationale a recensé 857 cas de suspicion de radicalisation chez des élèves de 27 académies (sur 30) pour l’année scolaire 2014-2015. Ces cas concernent surtout des collégiens ou des lycéens de grosses académies, comme Créteil, Versailles, Marseille ou Grenoble. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • JOSS71
    JOSS71     

    La charte de la laïcité du 9 septembre 2013 débute par une crétinerie moyen-âgeuse, indigne de nos connaissances physiques et astronomiques...
    1) La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi, sur l’ensemble de son territoire, de tous les citoyens. "Elle respecte toutes les croyances".

    Passons sur le fait qu'il y a beaucoup de choses à dire concernant la démocratie (du grec, "pouvoir du peuple"...), et que certains sont plus égaux que d'autres devant la loi, pour arriver à cette crétinerie énonçant que la France respecte toutes les "croyances"!...
    Avec toutes nos connaissances physiques, atmosphériques et astronomiques, un État moderne devrait enfin écrire "NE RESPECTE AUCUNE CROYANCE"...
    En effet, si on commence à respecter les "croyances", par définition basées sur aucune preuves tangible, on n'a pas finit de se pourrir la vie!

    Parce que dans ce cas, pourquoi ne pas continuer de respecter les croyances sur les sacrifices humains des Incas (qui pensaient que ça allait faire pleuvoir!..), ou celui des cathos du moyen âge qui croyaient que les femmes avec une verrue sur le nez étaient des sorcières, et pour le vérifier, on les jetait dans l'eau, celles qui se noyaient prouvaient en fait qu'elles ne l'étaient pas, par contre celles qui surnageaient prouvaient qu'elles l'étaient, et dans ce cas on les montait sur un bûcher et on les brûlait devant la foule, les grenouilles de bénitier, les curés et l'évêque !...

    Alors stop aux "croyances", il y a suffisamment de vérités à connaître sans s'encombrer la vie avec ces crétineries indignes de gens éduqués...

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La radicalisation n' est que la mise en pratique de toutes les prescriptions "divines" du coran, des hadiths et de la sunna de Mahomet !

    Les islamistes ne font que mettre en oeuvre l' intégralité du corpus coranique !

    Il est curieux de constater que si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous ces terroristes le sont !

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La radicalisation n' est que la mise en pratique de toutes les prescriptions "divines" du coran, des hadiths et de la sunna de Mahomet !

    Les islamistes ne font que mettre en oeuvre l' intégralité du corpus coranique !

    Il est curieux de constater que si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous ces terroristes le sont !

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La radicalisation n' est que la mise en pratique de toutes les prescriptions "divines" du coran, des hadiths et de la sunna de Mahomet !

    Les islamistes ne font que mettre en oeuvre l' intégralité du corpus coranique !

    Il est curieux de constater que si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous ces terroristes le sont !

    .

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La radicalisation n' est que la mise en pratique de toutes les prescriptions "divines" du coran, des hadiths et de la sunna de Mahomet !

    Les islamistes ne font que mettre en oeuvre l' intégralité du corpus coranique !

    Il est curieux de constater que si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous ces terroristes le sont !

    .

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La radicalisation n' est que la mise en pratique de toutes les prescriptions "divines" du coran, des hadiths et de la sunna de Mahomet !

    Les islamistes ne font que mettre en oeuvre l' intégralité du corpus coranique !

    Il est curieux de constater que si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous ces terroristes le sont !

    .

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La radicalisation n' est que la mise en pratique de toutes les prescriptions "divines" du coran, des hadiths et de la sunna de Mahomet !

    Les islamistes ne font que mettre en oeuvre l' intégralité du corpus coranique !

    Il est curieux de constater que si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous ces terroristes le sont !

    LA CENSURE EST UN CRIME CONTRE L' ESPRIT

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La radicalisation n' est que la mise en pratique de toutes les prescriptions "divines" du coran, des hadiths et de la sunna de Mahomet !

    Les islamistes ne font que mettre en oeuvre l' intégralité du corpus coranique !

    Il est curieux de constater que si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous ces terroristes le sont !

    LA CENSURE EST UN CRIME CONTRE L' ESPRIT

  • sortilege
    sortilege     

    vite , vite , embauche massive de "grands frères" dans nos banlieues !!!!!!!

  • La comtesse
    La comtesse     

    Texte de la charte de la laïcité du 9 septembre 2013
    Charte de la laïcité à l’école.
    La Nation confie à l’école la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République. La République est laïque. L’école est laïque.
    1) La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi, sur l’ensemble de son territoire, de tous les citoyens. Elle respecte toutes les croyances.
    2) La République laïque organise la séparation des religions et de l’État. L’État est neutre à l’égard des convictions religieuses ou spirituelles. Il n’y a pas de religion d’État.
    3) La laïcité garantit la liberté de conscience à tous. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire. Elle permet la libre expression de ses convictions, dans le respect de celles d’autrui et dans les limites de l’ordre public.
    4) La laïcité permet l’exercice de la citoyenneté, en conciliant la liberté de chacun avec l’égalité et la fraternité de tous dans le souci de l’intérêt général.
    5) La République assure dans les établissements scolaires le respect de chacun de ces principes.
    6) La laïcité de l’École offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l’apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pression qui les empêcheraient de faire leurs propres choix.
    7) La laïcité assure aux élèves l’accès à une culture commune et partagée.
    8) La laïcité permet l’exercice de la liberté d’expression des élèves dans la limite du bon fonctionnement de l’École comme du respect des valeurs républicaines et du pluralisme des convictions.
    9) La laïcité implique le rejet de toutes les violences et de toutes les discriminations, garantit l’égalité entre les filles et les garçons et repose sur une culture du respect et de la compréhension de l’autre.
    10) Il appartient à tous les personnels de transmettre aux élèves le sens et la valeur de la laïcité, ainsi que des autres principes fondamentaux de la République. Ils veillent à leur application dans le cadre scolaire. Il leur revient de porter la présente charte à la connaissance des parents d’élèves.
    11) Les personnels ont le devoir de stricte neutralité : ils ne doivent pas manifester leurs convictions politiques ou religieuses dans l’exercice de leurs fonctions.
    12) Les enseignements sont laïques. Afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu’à l’étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique. Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme.
    13) Nul ne peut se prévaloir de son appartenance religieuse pour refuser de se conformer aux règles applicables dans l’École de la République.
    14) Dans les établissements scolaires publics, les règles de vie des différents espaces, précisées dans le règlement intérieur, sont respectueuses de la laïcité. Le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.
    15) Par leurs réflexions et leurs activités, les élèves contribuent à faire vivre la laïcité au sein de leur établissement.

    PAS DE COMMENTAIRE !

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire