En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les agressions dans les centres de finances publiques se multiplient .
 

Les mouvements de violence envers les centres et les agents des finances publiques se multiplient en France. Solidaires-Finances publiques, premier syndicat du métier, a demandé une audience urgente à Manuel Valls. Sur RMC, un agent témoigne de l'exaspération des contribuables.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

52 opinions
  • Tonyo0851
    Tonyo0851     

    Si les gentils fonctionnaires des impôts commençaient par compatir au problème de leurs concitoyens, en accordant plus facilement des délais de paiement... Si aucun soldat n'accepte d'aller au front, le général ne peut plus rien faire... Vous savez ce qu'ils vous restent à faire messieurs les fonctionnaires, si vous voulez que les choses se passent bien, dégrèvement + délais de paiement, sinon vous envoyez votre supérieur s'occuper du problème...

  • robert 57
    robert 57     

    Si nos "dirigeants" avaient le courage d'affronter les citoyens qu'ils mettent dans la détresse par leur incapacité à gerer, ceux-ci ne seraient pas contraints de s'en prendre aux fonctionnaires du fisc. Il est inadmissible que les approximations du gouvernement mettent certaines familles en état de cessation de paiement. Des Français peinent à mettre 500 litres de fuel dans leur cuve pendant que les sénateurs touchent une indemnité de chauffage de + de 4000 € ! Ce n'est pas ainsi que l'on calmera les esprits.

  • christophe45
    christophe45     

    Faut faire député comme ça vous payez plus et tout va bien ! N'est ce pas Mr Thévenoux ?

  • 109600
    109600     

    Adoptez la méthode Thomas Thévenoud: ne payez pas!

  • GIZMO LE MOGWAÏ
    GIZMO LE MOGWAÏ     

    Bien, fort de se constat, il n'y a qu'à mettre les prélèvements à la source. Ainsi, le personnel du FISC ne sera plus agressé, puisqu'il n'y aura plus du personnel au FISC...

  • MarieB
    MarieB     

    Facile de s'en prendre à ceux qui n'y sont pour rien. Voilà le résultat de 40 ans de politique de division des français. Le courage voudrait plutôt que vous ces mécontents aillent envahir les ministères, l'Elysée et Matignon et saccage tout. Mais là, il faut des tripes. Chose qui manque aux français d'aujourd'hui qui préfère se résigner et se tromper de coupables.

  • Moua
    Moua     

    Message pour Sissi ! je fais parti de ces odieux personnages des impôts qui harcèlent les contribuables avec des taxes exhorbitantes.Mais que croyez vous ? que nous même ne payons pas d'impôt et taxes ?
    Nous sommes tous dans la même galère face aux augmentations !!

    Marseille
    Marseille      (réponse à Moua)

    Tout à fait d'accord avec vous ! Sissi est vraiment ridicule.. Elle doit penser bêtement que les agents du fisc ne payent pas d'impôt ou qu'ils mettent dans leur poche une partie des recettes !!! Mon dieu faut-il être ..............!!!

  • rascal
    rascal     

    Bien que je désapprouve les actes de violences physiques sur les personnes et les biens (bâtiments et matériels divers du fisc) Je peux comprendre les derniers actes dirigés contre les divers établissements fiscaux en Bretagne, car nos gouvernants sont sourds aux plaintes des contribuables tant pour la charge excessive de l’impôt, que sa variabilité d’une année sur l’autre, et aussi pour la pertinence des cibles du dit impôt. Si comme je le pense le ministre du budget et des finances ne tient aucun compte de cette souffrance il pourrait bien y avoir un embrasement plus vaste avec des conséquences graves. Quand on suscite la révolte on ne sait jamais où elle s’arrêtera, surtout chez ceux qui n’ont rien a perdre….

  • rascal
    rascal     

    Bien que je désapprouve les actes de violences physiques sur les personnes et les biens (bâtiments et matériels divers du fisc) Je peux comprendre les derniers actes dirigés contre les divers établissements fiscaux en Bretagne, car nos gouvernants sont sourds aux plaintes des contribuables tant pour la charge excessive de l’impôt, que sa variabilité d’une année sur l’autre, et aussi pour la pertinence des cibles du dit impôt. Si comme je le pense le ministre du budget et des finances ne tient aucun compte de cette souffrance il pourrait bien y avoir un embrasement plus vaste avec des conséquences graves. Quand on suscite la révolte on ne sait jamais où elle s’arrêtera, surtout chez ceux qui n’ont rien a perdre….

  • toutsaufhaine
    toutsaufhaine     

    INFO M6 - Patrick Balkany : soupçons sur une commission de près de 4 millions d'euros non déclarée

Lire la suite des opinions (52)

Votre réponse
Postez un commentaire