En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Record de PV en 2016: "Les radars sont devenus un impôt"
 

Samedi, Le Parisien révèle un rapport de la Cour des comptes indiquant que les recettes des PV ont augmenté de 11,5% en 2016, pour atteindre 1,8 milliard d’euros. Pourtant, la mortalité routière a augmenté pour la 3e année consécutive. Pour Pierre Chasseray, délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes, ces chiffres posent aussi la question de l’efficacité des radars.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Laurent J
    Laurent J     

    En deuche tout le monde ! c'est finalement à cette époque la que les limitations de vitesses sont arrivées, à une époque sans infrastructure routière (ou presque) et pas de ceintures de sécurité (ni airbags), avec des carrefours bien plus dangereux, des pneumatique de qualité plus que médiocre (par rapport à aujourd'hui) et les freins - châssis - suspension plutôt moyen (bien que la deuche s'en sortait plutôt pas mal de ce point de vue). Bref de l’impôt déguisé. Ne vous en faites pas, payez et l'état s'occupe de votre sécurité

  • Laurent J
    Laurent J     

    Je rappelle que les limitations de vitesses ont été établies au moment ou les français roulaient en 4L et en R5. Les temps ont bien évolués, les véhicules sont plus sécurisés, les pneumatiques sont de bien meilleures qualité, le châssis, ammortisseurs, freinage, n'en parlons pas, l'état des routes et des infrastructures également. Par contre, la limitation de la vitesse, elle, va dans le sens contraire, elle ne fait que diminuer.. Pour ceux qui disent "il suffit de respecter la signalisation c'est la loi", le nombre de fois où on se demande " c'est 90 ou 110 ici ?",et puis l'endormissement au volant (surtout sur autoroute) n'est pas prendre à la légère, bref, du blé, du blé et on fait passer le tout pour protection des citoyens et ils le croiront

  • Milouze74
    Milouze74     

    "Ça veut dire que quand on enlève le permis à quelqu’un il roule quand même. Alors à quoi ça sert ?" : la raison en est très simple. La personne qui roule sans permis sait parfaitement qu'elle a peu de risque d'être arrêtée et que si elle devait être arrêtée la sanction pénale sera faible (une amende de quelques centaines d'euros). Si les conducteurs sans permis partaient systématiquement en prison quelques semaines ou si les amendes étaient conséquentes (5000 ou 10000 euros), nous aurions beaucoup moins de conducteurs sans permis sur les routes.

    "La première cause c’est la conduite sous emprise, que ce soit l’alcool ou les stupéfiants." : il ne connaît pas le droit routier. On ne sanctionne pas la conduite sous l'emprise de stupéfiants. On sanctionne la conduite après usage de stupéfiants; Il suffit de retrouver une trace infime de stupéfiants dans votre sang ou votre salive pour vous condamner. C'est donc possible même si votre consommation date de plusieurs jours avant le contrôle.

  • boulette34
    boulette34     

    Impôt même plus déguisé puisque budgétisé dans la loi de finance chaque année

  • Levl
    Levl     

    Si c'est un impôt alors j'en suis exonéré :p
    Je reste d'accord que sur les petits excès c'est un peu abusé la sanction en points, et que dépasser de deux ou trois km/h ne devrait pas vraiment être sanctionné, ou du moins très faiblement.

  • Dju
    Dju     

    Une honte !!!! Lorsque nos politiques évoquent 3400 morts par an environ sur les routes françaises,ils oublient de dire aux francais que "seulement" 50% de cette mortalité concernent l'automobile soit environ 1700 morts annuel en voiture alors que les 4 roues reprensentent 75 à 80 % des utilisateurs quotidiens du réseau routier.

    Vous voulez traiter de vrais problèmes de santé publique ? Donnons leurs quelques exemples à "ces gentils" qui ont peur pour nous au volant :
    10000 morts par an chez les plus de 65 ans des suites de chutes dans la salle de bain
    30000 morts par an de pathologies en lien avec l'utilisation excessive du sel
    50000 morts approx chaque année de l'alcoolisme franco-français
    78000 morts à cause du tabagisme dont 6000 du tabagisme indirect
    .... etc...

  • Anthony Fe
    Anthony Fe     

    En France , on ne pense que racket .

Votre réponse
Postez un commentaire