Réforme du code du travail : J’ai peur que Macron cède trop de terrain face aux syndicats
 

"Réforme du code du travail : J'ai peur que Macron cède trop de terrain face aux syndicats". C'est le premier Brunetmétrier du jour. On en débat dès 13h dans Radio Brunet. Réforme du code du travail : J’ai peur que Macron cède trop de terrain face aux syndicats

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • marineputine
    marineputine     

    L IRAN est comme La FRANCE en FRNCE, République vous votez pour un président et son programme mais LA RUE a le dernier mot, en IRAN nous avons les syndicats qui viennent changer la politique à mettre en place issue du scrutin. C'est une république syndicaliste qui ne respecte pas le vote des Iraniens

  • marineputine
    marineputine     

    L IRAN est comme La FRANCE en FRNCE, République vous votez pour un président et son programme mais LA RUE a le dernier mot, en IRAN nous avons les syndicats qui viennent changer la politique à mettre en place issue du scrutin. C'est une république syndicaliste qui ne respecte pas le vote des Iraniens

  • marineputine
    marineputine     

    L IRAN est comme La FRANCE en FRNCE, République vous votez pour un président et son programme mais LA RUE a le dernier mot, en IRAN nous avons les syndicats qui viennent changer la politique à mettre en place issue du scrutin. C'est une république syndicaliste qui ne respecte pas le vote des Iraniens

  • marineputine
    marineputine     

    L IRAN est comme La FRANCE en FRNCE, République vous votez pour un président et son programme mais LA RUE a le dernier mot, en IRAN nous avons les syndicats qui viennent changer la politique à mettre en place issue du scrutin. C'est une république syndicaliste qui ne respecte pas le vote des Iraniens

  • marineputine
    marineputine     

    L IRAN est comme La FRANCE en FRNCE, République vous votez pour un président et son programme mais LA RUE a le dernier mot, en IRAN nous avons les syndicats qui viennent changer la politique à mettre en place issue du scrutin. C'est une république syndicaliste qui ne respecte pas le vote des Iraniens

  • marineputine
    marineputine     

    L IRAN est comme La FRANCE en FRNCE, République vous votez pour un président et son programme mais LA RUE a le dernier mot, en IRAN nous avons les syndicats qui viennent changer la politique à mettre en place issue du scrutin. C'est une république syndicaliste qui ne respecte pas le vote des Iraniens

  • marineputine
    marineputine     

    L IRAN est comme La FRANCE en FRNCE, République vous votez pour un président et son programme mais LA RUE a le dernier mot, en IRAN nous avons les syndicats qui viennent changer la politique à mettre en place issue du scrutin. C'est une république syndicaliste qui ne respecte pas le vote des Iraniens

  • marineputine
    marineputine     

    L IRAN est comme La FRANCE en FRNCE, République vous votez pour un président et son programme mais LA RUE a le dernier mot, en IRAN nous avons les syndicats qui viennent changer la politique à mettre en place issue du scrutin. C'est une république syndicaliste qui ne respecte pas le vote des Iraniens

  • Margo67
    Margo67     

    Ce syndicaliste représente le sectarisme et les entreprises ne pourront jamais se développer avec des syndicalistes de ce calibre.
    Il faut reconnaître que les problèmes majeurs de la France viennent de la gauche, la retraite à 60 ans cette réforme voulue par un Mitterrand plus préoccupé par sa santé que par les problèmes de la France alors que la durée de vie était déjà en nette augmentation, quels sont les économistes ou journalistes courageux qui nous donnent le deficit en milliards de cette réforme à contre courant,idem pour les 35 heures, idem pour l'AME, idem pour la pléthore d'associations, idem pour les intermittents du spectacle etc...

  • Jean7921
    Jean7921     

    La France est comme l'Iran, en Iran, République islamique, vous votez pour un président et son programme mais l'ayatollah a le dernier mot, en France nous avons les syndicats qui viennent changer la politique à mettre en place issue du scrutin. C'est une république syndicaliste qui ne respecte pas le vote des Français.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire