En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Renforcement des directives anticipées : "On n'a pas envie de mourir, jamais"
 

Les députés Jean Leonetti et Alain Claeys remettent ce vendredi un rapport sur la fin de vie à François Hollande. Parmi les principales mesures: le renforcement des directives anticipées. RMC s'est rendue dans un service de soin palliatif à Paris afin de voir comment celles-ci s'appliquent à l'heure actuelle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle     

    Pauline, infirmière et Laure Copel dans le cas ou elles seraient en fin de vie en train de souffrir le martyre, auraient-elles le même raisonnement???

  • strikler
    strikler     

    pas envie de mourir quand on est SDF sans dents illettré de la France du bas , on veut vivre dans la rue jusqu’à la fin des temps.....

  • parisien 10
    parisien 10     

    pas d'autres commentaires que de dire que je suis d'accord avec cats eyes

  • Cats eyes
    Cats eyes     

    J'imagine, le type qui souffre le martyre et qui n'a aucun espoir d'aller mieux se faire entendre dire: "mais non monsieur, je vous assure, vous n'avez pas vraiment envie de mourir"
    Il ne faut vraiment pas être en phase avec ses patients pour oser dire une chose pareille!

  • philippe44160besné
    philippe44160besné     

    lorsque chaque instant ,chaque battement de coeur chaque clignement d’œil n'est que douleurs et souffrance que vous ne pouvez même pas lever le petit doigt que chaque mouvement pour respirer vous arrache les entrailles et les gémissement de douleur qu'aucune drogue puisse apaiser croyez vous que l'on désire continuer de vivre Je ne parle pas de cette envie de suicide par ce que vous etes cocufié mais de la souffrance qui vous brûle tel le tison, nul n'a le droit de refuser la demande de celui la Imaginez vous avec un locked in syndrome vous pouvez meme le tenter en vous enfermant dans une armoire en vous forcant a tenir 2 h00 vous aurez juste un appercu

  • 156156
    156156     

    pour nos chères animaux nous avons de la dignité et ne les laissons pas souffrir inutilement quand c'est la fin nous devons traiter au même rangs les humains et abrégés leurs souffrances uniquement par amours et dieux sait a quelle point c'est dur et destructeur!!!pour ceux qui reste!!!!!!!!

    corinne bretagne
    corinne bretagne      (réponse à 156156)

    C'est vrai qu'on est bien plus humain avec nos animaux et heureusement qu'avec nos proches (parents ou amis) dans ce cas là.

  • CLARA
    CLARA     

    Aider à la fin de vie pour les cas extrêmes, oui, mais pas pour les personnes qui sont à peu près bien, dont la famille ne veut plus s'occuper car c'est pesant côté héritage qui ne vient pas, alors on met la mamie ou le papy en maison de retraite ou on les gave de somnifères et de bouillie améliorée à cause de la rentabilité et la personne se meure rapidement car presque personne ne vient la voir et la chaleur des gens qu'ELLE aime n'est plus là! c'est aussi une forme d' euthanasie, car ces personnes se laissent mourir, faute d'amour et de bons soins. Le cas que je connais, d'une personne radieuse et encore un peu réactive, après avoir été mise en maison de retraite, elle est au bout de neuf mois comme un petit légume!!!!!! pas beau tout cela!

  • rascal
    rascal     

    Qu'est ce qu'il en savent ...seul celui qui souffre sait vraiment s'il veut partir. Tout ses grand penseurs voudraient nous faire croire qu'ils sont seuls a connaitre la vérité

  • nad33
    nad33     

    j'ai toujours détesté que l'on parle pour moi,j'ai accompagné des personnes en fin de vie et oui ,la sédation est appliquée régulièrement dans le cas de "fin" de vie,mas que l'on dise que les personnes dans ce cas ne veulent pas mourir,m’énerve,chaque personne est différente mais ce qui revient toujours à un moment c'est" aidez moi a en finir",donc que l'on arrête de parler au nom des autres et que l'on respecte leur choix tel qu'il est !

  • Dan24
    Dan24     

    Les Belges depuis longtemps ont sut régler ce problème ....Et c'est un sujet hypocrite...
    Avec les encadrements nécessaires qu'on laissent le choix à l'intéressé....
    J’espère pouvoir faire ce choix le moment venu sinon j'irais en Belgique.....

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire