En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Retour de la police de proximité: "Où va-t-on trouver les effectifs disponibles?", s'inquiète un syndicat

000_Par8087577.jpg
 

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé que la mise en place de la "police de la sécurité du quotidien", promesse d’Emmanuel Macron, commencera à la fin de l’année. Stanislas Gaudon, porte-parole du syndicat de police Alliance s’est interrogé dans les Grandes Gueules, ce mercredi.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • chopine
    chopine     

    A ire les précédents avis,j en conclus que les policiers préfèreraient se balader dans le 16 eme que d'assurer la sécurité des citoyens dans les quartiers dfficiles?
    C est une conception du role de la police qui me dépasse .

  • domino
    domino     

    il faut trouver des policiers qui sachent jouer au foot!! enfin des potes quoi

  • skaia64
    skaia64     

    On s’en souvient encore du fiasco complet de cette police de proximité. Un duo de gardiens de la paix traversant une cité « sensible » sous les crachats et les quolibets en rasant les murs. Pas un résident pour venir leur faire causette à cause des représailles destinées à celui qui parle aux keufs. Nos pauvres flics n’ont pas besoin de cette nouvelle mascarade pour ridiculiser leur institution.

  • LeBoher
    LeBoher     

    Collomb connait bien la police de proximité, 2 policiers nationaux 24/24h devant son domicile lyonnais (ils ont obtenu une glaciaire pendant les heures très chaudes !!!) , protection rapprochées de ses proches et j'en passe ....

  • Vinals
    Vinals     

    Ils vont encore envoyer les jeunes recrues, frais et moulus de l'école de police car les anciens ont surtout pas envie de se faire caillasser.... , Même la gendarmerie mobile y rentre à pas feutrés.... Encore une vaste fumisterie, c'est l'armée qu'il faut y envoyer et arrêter les voyous.

Votre réponse
Postez un commentaire