En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La rivalité fillon-copé éclate au grand jour
 

par Patrick Vignal PARIS (Reuters) - La rivalité entre François Fillon et Jean-François Copé gagne en intensité avec pour enjeu le contrôle de la...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • Ancien UMP
    Ancien UMP     

    Pour balayer un prétendant il faut soulever la poussière,déterrer les morts,les mensonges,les magouilles qu'ils ont sérieusement planqués depuis qu'ensemble ils conduisent la France dans le mur,dans les bras amis du FN.Ils sont de cette famille qui a tout appris en matière politique,tout ce qui fait douter de la démocratie,mais qui sont toujours surpris que l'élève devienne meilleurs que le prof.

  • guytou1949
    guytou1949     

    quelle mascarade eux qu on ete au pouvoir de sarkosy ensemble depuis 10 ans et dire qu ils sont plus d accort entre eu!
    et quand je pense sous couvert des medias que des gens vont croire çà
    pauvre français

  • bertigneo
    bertigneo     

    Ce sujet n'a aucun sens. Le 1 er ministre pourrait balayer tout prétendant s'il le souhaitait à droite comme à gauche.
    Il incarne le sérieux, l'action et le bon sens quand les autres se perdent dans leurs conjectures.

  • Ancien UMP
    Ancien UMP     

    Une rivalité à droite ? Non c'est bon pour la gauche.Une guerre d'égo ? Qui peut le croire ? La droite a un programme,elle ne le fera pas,mais elle a réfléchit et elle est d'accord avec elle,pas avec les Français, seulement avec L'UMP et le FN.Les chamailleries de récréation,c'est bon pour la gauche ou alors pourquoi une droite et une gauche ?????

  • la digue rouge
    la digue rouge     

    RDV dans un premier temps aux cantonales , prémices d'une déculotté annoncé pour la droite en 2012.

  • corto75
    corto75     

    Pour un pleutre, je pense qu'il a bien mené sa barque derrière l'omniprésence de Sarkozy. Pleutre ? quand il s'agit de porter des réformes à ce point impopulaires (réforme des retraites, refonte des régimes spéciaux,...) ? quand il faut faire avec la démago stupide de sarkozy en matière fiscale ? et autres sujets du genre.

  • bob2309
    bob2309     

    Pas vers la gauche non plus^^
    Rien qu'en les voyant dans l'opposition, ils saoulent déjà, alors imaginez au pouvoir! Pathétique...

  • gege29
    gege29     

    pas a plaindre ces 2 fossoyeurs du social

  • la digue rouge
    la digue rouge     

    Sarkozy perd de son pouvoir d'influence , avec son impopularité record, son rôle de chef s'effrite au même rythme que les dents s'aiguisent dans son propre camp. Copé cherche sa place entre Sarko et le fn mais sa politique sans la faire est déjà vouer à l'échec, les Français ont soif de changement mais pas vers la droite!

  • Xavier76
    Xavier76     

    La stratégie de Copé est tellement claire que ses tentatives pour le nier en deviennent ridicules. La seule chose qui le préoccupe c'est lui-même et son ambition pour 2017. Et dans cette optique sa meilleure chance pour y parvenir est de tout faire pour que Sarkozy perde en 2012, sachant que si Sarkozy gagne Copé aura beaucoup moins de chances de l'emporter ensuite. (la théorie du "Copé-collé" dont les Français ne voudront pas). Il utilise donc les mêmes ficelles que Chirac en son temps qui a tout fait pour faire perdre Giscard en 1981 pour avoir le champ libre ensuite pour 1988. La seule chose que j'espère c'est que cette fois aussi bien Sarkozy que Copé seront laminés et qu'on entendra plus parler d'eux ensuite. Mais pour ça il faudrait que les Français aient un peu de mémoire. C'est pas gagné.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire