En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Sans la taxe d'habitation, il n'y aura plus de vie associative"
 

Edouard Philippe et Emmanuel Macron réunissent ce lundi au Sénat la première Conférence nationale des territoires. Ils vont devoir rassurer des élus locaux particulièrement inquiets de la suppression de la taxe d'habitation, alors que leurs finances sont déjà durement touchées par la baisse des dotations. Avec des impacts déjà concrets, comme l'a constaté RMC dans une petite ville de Seins-St-Denis.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • skaia64
    skaia64     


    La vie associative, c’est avant tout la passion et le bénévolat. Du moins c’était en grande partie comme cela. Une dérive s’est installée où toutes sortes d’associations (quelquefois plus ou moins farfelues) se sont créées et vivent des deniers publics et parfois de façon outrancière. La Cour des Comptes en a trouvé de biens bonnes à ce sujet et les impots explosent. Il est peut être temps de faire le ménage dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres.

  • Laurent Gantner
    Laurent Gantner     

    "rien n'est gratuit", on le sait bien !... c'est pourquoi, la "taxe d'habitation" doit être modulée selon les revenus des ménages un peu comme la taxe foncière !... Et ne venez surtout pas nous parler d'augmentation des loyers ensuite pour absorber le tout !

  • Dabrowski
    Dabrowski     

    L’état compense déjà l’exonération de plus de 4 millions de contribuables, c'est une bonne change d’étendre l’exonération. Les communes dépenses trop en personnel, police municipale et employés de jardins ou de parc souvent désœuvrés , subventions accordées d'années en années sans réelle utilité pour la majorité des habitants etc... Les collectivités territoriales sont un gouffre a argent public , la TH ne cesse d'augmenter d'année en année plus vite que l'inflation. La masse salariale a explosé, il est temps de mettre de l'ordre dans ce foutoir n'en déplaise à certains maires et sénateurs conservateurs de leurs privilèges

  • mysti
    mysti     

    Encore des discours, toujours des discours, il ne sait faire que ça macron. C'est un acteur raté. Il va encore parader aujourd'hui, faire son show, être pris en photo, passer à la télé. c'est ça son rêve de petit garçon. Minable.

  • poam5356
    poam5356     

    Les communes gaspillent, et vont devoir apprendre à gérer leurs finances. Est-il normal, dans l'exemple pris dans l'article, qu'une commune dépense tellement pour un club de foot qui ne concerne qu'une petite partie des habitants de la commune? Non!
    Mais, d'un autre côté, Macron supprime une taxe supposée injuste pour la faire reposer sur seulement 20% de la population. C'est ça la justice selon Macron?
    La justice aurait été de la réduire pour 100% de la population, sans pour autant la supprimer.
    Merci Macron pour ce moment d'injustice!

    Bajul
    Bajul      (réponse à poam5356)

    Exact ! Il faut qu'elle soi proportionnelle au revenu mensuel !!! Et pas un chiffre limite ! Si elle est annulée pour moins de 1200 € par mois , que va dire celui qui gagne 1210 € ????

Votre réponse
Postez un commentaire