En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La société fabriquait des machines rotatives pour des imprimeries (illustration)
 

Privés de salaire depuis le mois de décembre, les 123 salariés de Goss France vont enfin être payés. En effet, à l’issue d’une ultime table ronde à la préfecture d’Amiens entre les représentants de l’AGS (assurance garantie des salaires), du Medef, de la CFDT et de la CFE-CGC, un accord a été trouvé pour débloquer leur situation. Un accord toutefois loin de satisfaire tout le monde.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Virunga
    Virunga     

    Des emplois détruits suite à une décision de justice, dans un contexte économique difficile et pendant que des politiques nous parlent de redressement productif, de réforme du droit du travail ... Un luxe que seul l'Etat français s'autorise et désespère et détruit plus de 120 êtres humains qui se retrouvent bafoués . J'ai honte d'être français !

Votre réponse
Postez un commentaire