En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy est vivement critiqué, jusque dans son propre camp
 

REPORTAGE - Pour le second tour des régionales, Les Républicains sont presque tous tombés d'accord sur la stratégie du "ni fusion ni retrait" de listes prônée par leur président Nicolas Sarkozy. Mais, sur le terrain, cette stratégie est vivement critiquée par les sympathisants de droite.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • savadessoi
    savadessoi     

    Pour une fois il a raison ....Cela aurait été de la traîtrise de faire voter pour ces socialistes qui détruisent notre pays !

  • strikler
    strikler     

    ce que coute Sarkozy au contribuable :

    salaire ancien président 6000€ mensuel
    loyer appart 320m² 16431€ mensuel
    réameublement 56724€
    10 collaborateurs 660 000€ anuel
    tel 15839€ anuel
    voiture payée par l'état 44141€
    entretien 5301€ an
    carburant 4046€ an

    total 1,6 million d'€ ....

  • strikler
    strikler     

    Sarkozy il y a peu amenait sa clientèle richissime ouvrir des comptes en Suisse , c'est un traitre qui devrait moisir en prison avec les Cahuzac et bien d'autres politiques ....

  • BJP
    BJP     

    Il faut reconnaître qu'il a mieux réussi à améliorer sa détestation qu'à faire barrage au FN.
    je suis sympathisant"les républicains" mais force est de constater que le trio infernal Sarkozy, Fillon, Kopé a

    BJP
    BJP      (réponse à BJP)

    (suite et fin) ... fait et continu à faire grand tort au parti. Ces 3 là devraient ENFIN comprendre que leur présence et leurs actions devraient cesser.

  • sortilege
    sortilege     

    là n'est pas la question , la vraie est : pourquoi voter républicains alors que c'est l'annexe du PS avec ses infiltrés

Votre réponse
Postez un commentaire