En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Quand Nicolas Sarkozy «donne la météo»
 

Après la TVA sociale, voici la taxe sur les transactions financières. La taxation des échanges financiers est au menu de la rencontre Sarkozy-Merkel ce lundi à Berlin. Une chose est sûre: le Président donne le tempo de la campagne présidentielle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • hesperus31
    hesperus31     

    C,est 365 JOURS DE MAUVAIS TEMPS POUR LA FRANCE

  • 6CSV
    6CSV     

    Faire tout et puis son contraire... Ca fait 2 mesures au lieu de 0 mais au final n'avance pas plus...

  • benalorsla@hotmail.fr
    benalorsla@hotmail.fr     

    Dans notre famille, nous n'avons plus qu'un seul mot d'ordre: contribuer à virer cette UMP qui se fout littéralement du peuple (amendes à 1500 euros soit un mois et demi de salaire d'un ouvrier!!!).Après on verra plus clair!
    Tous aux urnes, sinon, bientôt ce sera les fusils, ça gronde dans les campagnes.
    Qu'ont-ils fait de ma belle France!
    Méfiez-vous de ceux qui veulent toujours nous protéger, ils ne pensent qu'à eux.

  • DRAREG
    DRAREG     

    Le président Sarkozy, revient sur toutes ses fumeuses réformes, comme la loi TEPA, il revient sur ses opinions négatives concernant la taxe Tobin, il ment, il manipule, il fête jeanne d'Arc et les commentateurs comme Christophe Barbier et Mr Jakubyszyn nous affirment qu'il est en mouvement?
    Alors évidemment que tous les candidats à l'élection présidentielle pourraient s'extasier devant la statue de Jeanne d'Arc, ou une autre statue d'ailleurs, puisque d'autres figures historiques sont statufiés, et même le footballeur Henri paraît t'il.
    Si les autres candidats passaient leurs temps, à renier aujourd'hui ce qu'ils encensaient hier, et vice et versa, je me demande si ces commentateurs feraient la même analyse de ces inconséquences.

  • Simplecitoyen
    Simplecitoyen     

    Oui , nous le pouvons, oui nous le devons, mais oui le ferons nous? Hélas "chat échaudé craint l'eau froide."
    en 2008, il me semble que le discours était semblable, contre le système bancaire des GOLDMANN SACHS et la WORL COMPAGNIE, mais nous en sommes restés aux effets d'annonces.
    Cela ne pourra être efficace que si une grande majorité des dirigeants du G20 font de même, qu'ils agissent pour leur peuples LEUR PEUPLE et non pour "la finance internationale"
    il ne vous a pas échappé qu'il y a de plus en plus d'anciens de GOLDMANSACHS à la têtes des pays et aux postes clefs. En un parfait contrôle.

  • patrick legrand
    patrick legrand     

    aucun politique n'a la bonne solution. Il faut relancer l'activité économique de la France (et de l'Europe du Sud)en arrêtant la destruction des emplois. Il faut RE former les Français au travail, LANCER une politique d'apprentissage aux métiers de précision, de création. d'autre part, il faut repenser le capitalisme, oublier les profits individuels gigantesques au bénéfice de la collectivité des Français. Ne pas oublier que le choc "Chinois" ne fait que commencer, il va s'accentuer, et DOUBLE par l'Indien. Il faut réagir, VITE. Il faut que les politique apprennent un autre métier que celui de la magouille et de l'approximation.

Votre réponse
Postez un commentaire