En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Scolarisation d'un enfant de réfugiés: "Le plus important pour Fadhi est de commencer à parler le français"

La scolarisation de leurs enfants est une priorité pour les réfugiés (illustration)
 

RMC a rencontré ce vendredi une famille, arrivée de Syrie début août et qui a perdu une fille lors d’un bombardement. Elle fonde désormais tous ses espoirs sur le fils de 14 ans, Fahdi, qui vient d’entrer au collège dans le quartier de la Joliette à Marseille.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • lacat24
    lacat24     

    Les classes vont encore être de plus en plus surchargées, les niveaux de plus plus en plus bas. Mais je pense que cela arrange tous nos dirigeants qui préfèrent un peuple illettré à un peuple instruit . En effet il est beaucoup plus simple de manipuler et rouler dans la farine un peuple non instruit. Et il ce n'est vraiment pas très clair de vouloir d'un côté faire des réformes pour améliorer le niveau et de l'autre surcharger de plus en plus les classes.

  • sortilege
    sortilege     

    les niveaux scolaires vont encore être à la hausse !!!!!!!

  • Glochide
    Glochide     

    Toujours des exemples pour nous toucher au cœur , pour nous faire accepter qu'il va falloir payer avec le sourire .....

  • bibifricotin
    bibifricotin     

    PROPAGANDE GOUVERNEMENTALE PROPAGANDE GOUVERNEMENTALE
    Par contre les 60 collégiens qui n'ont pas de place en Essonne dont ma nièce fait partie (article paru dans le parisien), tout le monde s'en fout, ils sont français...
    Tout comme les milliers d'étudiants franciliens qui n'ont pas eu de place en fac...
    Pour mémoire le coût de la scolarité c'est entre 5000 à 10000 euros par an et par enfant, chiffres du ministère, donc ouvrez vos portes monnaies

  • J Ripleure
    J Ripleure     

    Propagande, propagande …

Votre réponse
Postez un commentaire