En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Siège de la CFDT vandalisé: Laurent Berger met en cause "des mouvements d'extrême gauche"
 

Jeudi soir, le siège de la CFDT a été vandalisé à Paris. Des dégradations qui désolent Laurent Berger son secrétaire général qui a dénoncé vendredi sur RMC une attaque "contre la démocratie" et regretté les "outrances" de certains responsables syndicaux opposés à la loi Travail qui ont pu pousser à la violence. 

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Hugo96
    Hugo96     

    ecrivez ici

  • fanche
    fanche     

    Pour l'extrême gauche et le syndicalisme rouge la démocratie et l'individu sont des ennemis. Il faut privilégier la masse au profit de quelques uns.

  • fanche
    fanche     

    Mr BERGER a raison, les propos des autres syndicats (CGT-FO-FIDL...) nous font repenser aux grandes heures sanglantes du Bolchevisme...Et ce sont eux qui parlent de démocratie! Ils organisent le terrorisme syndical dans les entreprises. Il faut que les langues se délient à ce sujet et que les salariés victimes fassent comme les Britanniques : se mettent debout et shoot...

  • pete drire
    pete drire     

    et pourquoi pas la dégradation du siège de la CFDT par.... la cfdt?

Votre réponse
Postez un commentaire