En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Signaler les cas de maltraitance, "ce n’est pas de la délation, c’est sauver un enfant qui risque de mourir"
 

Une marche blanche a lieu mercredi à Reims en mémoire de Tony, 3 ans, mort sous les coups de son beau-père. Selon le procureur de la République, "si les services de police avaient été alertés par le voisinage, cet enfant aurait pu passer la Noël 2016". Marie-Pierre Colombel, présidente de l’association Enfance et Partage, veut encourager l’entourage à signaler les cas de maltraitance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire