En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Plusieurs sites parisiens ont récemment été survolés par des drones
 

Après le survol, deux nuits de suite, de plusieurs sites parisiens par de mystérieux drones, dont l'ambassade des Etats-Unis, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris. Pour l'heure, il n'y a eu encore aucune interpellation. Il faut dire, comme l'a constaté RMC, que la police manque de moyens pour faire face à cette nouvelle pratique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • 109600
    109600     

    Les particuliers ont bon dos. Et si une majorité de ces vols étaient effectués par des constructeurs qui testent en temps réels des engins destinés à la surveillance et à la lutte anti-terroriste avec bien entendu l'accord des autorités. D'où le peu de zèle de la gendarmerie pour attraper les délinquants.
    Déjà l’année dernière. Article paru dans l’usine nouvelle le 5/02/14 « Après des premiers tests sur la ligne à grande vitesse Paris/Marseille en novembre, la SNCF a procédé à de nouveaux tests sur ses drones de surveillance. La lutte contre le vol de câbles en cuivre sur les abords des voies, qui représente une perte de 70 millions d'euros par an pour le transporteur, est l'un des objectifs principaux du déploiement de cette "flotte" d'un nouveau genre. En temps réel, sur les écrans des agents de la direction de la sûreté de la SNCF, à Paris, des images arrivent en provenance de Lavaur, dans le Tarn, filmées par des drones.
    Le 4 février, en présence du ministre des Transports Frédéric Cuvilier, la SNCF a réussi le premier test "grandeur nature" pour ses drones de surveillance, essentiellement destinés à la lutte contre le vol de câbles en cuivre aux abords des voies ferrées. Si les essais à venir se révèlent concluants (notamment un test de nuit en région parisienne), la SNCF pourrait généraliser l'utilisation de drones, permettant de réduire le temps d'intervention sur le réseau »

  • LUBAC
    LUBAC     

    Ils sont dans le noir le plus total !

    Les terroristes peuvent nous balance ce qu'ils veulent ^ù ils veulent, et on n'a pas de parade !

    C'est inquiétant !

  • Melto
    Melto     

    A cause du laxisme et du politiquement correct depuis 40ans, nous voila aujourd'hui dans la tourmente d'être gravement attaqué par des "terroristes"!! Les drones se baladent tranquille au dessus de Paris sur des sites ou stratégiques ou touristiques et on est pas foutu d'y remédier! J'espère juste qu'il s'agit de passionnés qui se tapent un trip.

  • Zoé
    Zoé     

    Ce n'est malheureusement pas le seul sujet sur lequel elle est démunie

  • typo
    typo     

    Ils n'ont qu'à autoriser les résidents à éliminer ces drones qui les survolent. Quant leurs propriétaires en auront perdu plusieurs, ils iront les faire voler ailleurs.

  • Shrike
    Shrike     

    Certains drones peuvent tout à fait transporter une charge d'au moins 2 kg d'explosif puissant qui, bien ciblé, peut faire des dégâts critiques, sans parler d'un éventuel mélange avec des déchets nucléaires... De tels drones sont déjà employés par des sociétés à l'étranger pour livrer des colis au poids limité (entre 2 et 3 kg).

  • xerox15
    xerox15     

    Et si ce n'etait pas des drones???
    Car comment se fait-il qu'aucune photo , ni film n'ait été montré??
    Peut-être que ces engins non interceptables sont d'une autre nature que du modélisme commercial!!!!!
    En 52, aux US, la maison blanche a été survolée par toute une flottille d'ovnis! Non causé par des inversions de température comme il a été dit car ce type de phénomene ne disparait pas quand les jets leur arrivent dessus et réapparaissent quand ces derniers repartent à la base!!
    Sans faire dans le sensationnel mais on peut tout de mm se poser la question!

  • 109600
    109600     

    Les particuliers ont bon dos. Et si une majorité de ces vols étaient effectués par des constructeurs qui testent en temps réels des engins destinés à la surveillance et à la lutte anti-terroriste avec bien entendu l'accord des autorités. D'où le peu de zèle de la gendarmerie pour attraper les délinquants.

    Shrike
    Shrike      (réponse à 109600)

    Ben là, avec l'accord des autorités, on en parlerait pas ou on le préciserait aux journalistes !... LOL

Votre réponse
Postez un commentaire