En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le second synode de l'Église catholique sur la famille a commencé dimanche, au Vatican. (Photo d'illustration)
 

TEMOIGNAGES - Les lignes rouges ont été clairement fixées dès l’ouverture du synode sur la famille: pas question pour les personnes divorcées de pouvoir se remarier religieusement. Comment les divorcés remariés vivent-ils le fait de ne plus pouvoir communier ou se confesser? RMC leur a directement posé la question.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • fanche
    fanche     

    La Chrétienté apaisée et qui doit le rester est le rempart face à la barbarie islamique. Nos cathédrales, églises, abbayes doivent rester des havres de paix où chacun doit pouvoir se ressourcer, sans avoir de comptes à rendre à qui que se soit. Chacun en tant qu'être humain doit pouvoir prendre ce qui lui convient avec une seule règle : se tenir debout, ni soumis.

    goodblow
    goodblow      (réponse à fanche)

    trop d'apero la non ?

  • chausez
    chausez     

    les clowns défilent en apparat

Votre réponse
Postez un commentaire