En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Tous les jours, on est remercié par la population" assure un policier qui travaille en banlieue
 

Après l'agression présumée de Mohamed et Théo par des forces de l'ordre, la défiance envers les policiers est de plus en plus forte. Pour Vincent, policier dans l'Essonne, le traitement médiatique réservé à ses collègues depuis le début de l'affaire Théo ne décrit pas la réalité du terrain. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Magalie84
    Magalie84     

    Il ne faut pas oublier que l'on a besoin d'eux. Il faux leur accorder plus de moyens et plus de repos et un psy qui les suivent pour dépister ceux qui vont craquer. Et surtout arrêter de douter ou De faire douter les personnes avec des articles qui sorte trop tôt et qui laisse toujours des soubsons . Un article doit rester neutre ou avoir des preuves solide.

  • Vinals
    Vinals     

    Oui messieurs les policiers ont à besoin de vous.... Si il faut être de droite pour vous aimer, on peut aujourd'hui vous faire cette déclaration. Continuer votre travail, la droite arrive pour vous soutenir. Je n'ai jamais trouvé à redire lorsque j'ai été controlé et que chacun fasse son travail. C'est vrai qu'à gauche , le travail = penibilté.

  • Vinals
    Vinals     

    Oui messieurs les policiers ont à besoin de vous.... Si il faut être de droite pour vous aimer, on peut aujourd'hui vous faire cette déclaration. Continuer votre travail, la droite arrive pour vous soutenir. Je n'ai jamais trouvé à redire lorsque j'ai été controlé et que chacun fasse son travail. C'est vrai qu'à gauche , le travail = penibilté.

Votre réponse
Postez un commentaire