En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Travail dominical : duel entre Claire O'Petit et Marie-Anne Soubré

Les Grandes Gueules sur RMC, c'est du lundi au vendredi de 10h à 13h.
 

Le débat sur le travail dominical, ce vendredi dans les GG, a viré au duel entre l’avocate Marie-Anne Soubré, qui veut pouvoir bricoler le dimanche, et la commerçante Claire O’Petit, qui parle « d’exploitation des salariés ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • BJP034
    BJP034     

    Claire O'Petit et Marie Anne Soubré ? On se demande, compte tenu de leur omni présence à l'émission des GG quand donc ces 2 excitées ont le temps de s'occuper de leur métier !!!!

  • MENUSBOIS
    MENUSBOIS     

    Laisser bosser les gens le dimanche s'ils le veulent et dans la mesure ou cela ne leur est pas imposé. Qu'on foute la paix à ceux qui veulent travailler, il y en a assez qui ne veulent rien foutre et qui se contente d'être assistés et qui vivent au crochet de la société.

  • 584274
    584274     

    et comment faisait il avant quand les magasins était férmé;alors posez lui la quéstion a l"avocate ,les jardiniers était au repos forcé et faisait rien ,que des conneries tout çà!!!mais les employés etant pas solidaires et bien ils vont avoir le travail du dimanche forcé et pas plus payé,quand ils fond 20 H OU 25 H SEMAINES le patron pas con leurs dit venez travaillés le dimanche vous gagnerais 100 EUR de plus les autres jours vous resterais a la maison car j"ai pas besoin de vous ,et voilà comment le peuple est asservit par les banques et d"une et éxploités par les magasins et deux ////

  • balditatitou
    balditatitou     

    MEME UN BRICOLAGE SE PREPARE dans la semaine qui précède ce que l'on veut transformé, sinon ce n'est mème plus du bricolage, moi j’appelle ça du rafistolage de bout de ficelles, et la on attaque de bonne heure le matin, la course en vitesse au magasin a trois ou quatre heure de l'aprés midi les mains plein de colle ou de peinture non merci

Votre réponse
Postez un commentaire