En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Eric Piolle, le maire EELV de Grenoble.
 

DROIT DE SUITE - Chaque matin retour sur un sujet, un personnage, un lieu qui a marqué l'actualité de ces derniers mois. Aujourd'hui, que sont devenus les acteurs? Les promesses ont-elles été tenues? Y-a-t-il eu des changements sur le terrain? Ce mardi, l'élection d'Eric Piolle, candidat EELV à la mairie de Grenoble en mars 2014.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Facebook-10206173182793548
    Facebook-10206173182793548     

    Dire que rien n'a changé à Grenoble est un mensonge.
    Ceux qui vivent dans cette ville le savent bien et au contraire, ils regrettent même parfois le " Trop de Rouge " et le " Pas assez de Vert ").
    Ceux qui n'y vivent pas sont libres de critiquer, libres, aussi, de choisir un modèle de société où c'est le dernier qui a parlé qui a raison et où la citoyenneté a été remplacé par la haine de l'autre.
    Dans notre village de Grenoble, on essaie juste de faire autrement .... et on a encore du temps pour y arriver. (C'est cool !)

  • mellown
    mellown     

    C'est totalement faux concernant la baisse des indemnités des élus, le maire les a certes baissé pour la municipalité mais les a augmenté sur la communauté d'agglomération"la métro" représentées par les mêmes élus, mensonger et scandaleux.
    Concernant la ville, le bilan est déjà catastrophique, explosion des actes de délinquance et de règlement de comptes avec armes de guerre (la sortie de M.Piolle chez Bourdin sur les caméras a été un appel d'air aux actes de violence) chômage et fermeture en cascade des boutiques du centre,insalubrité et abandon du nettoyage des rues, invasion des punks marginaux alcoolisés, etc... etc...
    Bref, une ville qui prend une très mauvaise pente, avec des élus idéologues, dogmatiques, populistes, qui regardent ailleurs les problèmes et sont convaincus que tout va bien.

  • Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle     

    Le bon sens pourrait nous permettre de commenter et de communiquer par nos opinions pour nous aider à améliorer notre l'existence commune avec raison, mais l'idéologie bornée de certains est un vrai frein à toute construction d'échanges...

  • Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle     

    Le bon sens pourrait nous permettre de commenter et de communiquer par nos opinions pour nous aider à améliorer notre l'existence commune avec raison, mais l'idéologie bornée de certains est un vrai frein à toute construction d'échanges...

  • Glochide
    Glochide     

    C'est aux grenoblois de nous dire si c'est bien , mieux ou pire ......

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Il n'a pas supprimer la cantine scolaire des enfants de pauvres lui,Fait la chasse comme certains l'on dit. N'a pas voulue d'octroyer une hausse de 40% comme certains de la caste familial

  • robc29c
    robc29c     

    Dehors les ecolos avec les partis de gauches ils tuent la France a petit feu

  • kris
    kris     

    cette jolie ville est devenue triste !

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à kris)

    Il y a des arbres. Les gens sortent dehors maintenant

  • titi80
    titi80     

    Trés drôle les moutons broutent les pelouses et les grenoblois font du vélo mais par contre rien sur le logement et l'emploi !!! Efficace. Imaginez un écolo président 12 millions de chômeurs mais des moutons partout..........

    Criss Deslandes
    Criss Deslandes      (réponse à titi80)

    Entre nous, ou sont les passé investissements prévu pour la construction de collèges et habitats sociaux à Hénin-Beaumont, Hayange et Mantes....? Les moutons noirs broutent aussi....

Votre réponse
Postez un commentaire