En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des lycéens du Blanc-Mesnil posent devant la voiture RMC à bord de laquelle Marie Régnier parcourt la France pour donner la parole aux Français, à l'occasion des régionales.
 

VOUS VOULEZ QUE ÇA BOUGE ? - Jusqu'au 6 décembre, date du premier tour des élections régionales, notre reporter Marie Régnier sillonne la France à la rencontre des électeurs. Ce mardi, elle s'est arrêtée dans un lycée du Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, où l'on ne parle que des attentats du 13 novembre, à Paris.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • sortilege
    sortilege     

    n'importe quoi ? non , ils savent ce qu'ils font et ce sont toujours les mêmes ( voir les faits divers et les locataires de nos prisons !!!)

  • la lorgnette
    la lorgnette     

    Si l"ascenseur social est en panne,faites comme moi,prenez l'escaler et avec quelques efforts,on y arrive et méfiez vous des formateurs en victimisation..

  • strikler
    strikler     

    pareil pour les 10 millions de sans emploi, pour les 8,5 millions de sous le seuil de pauvreté, ils ne croient plus aux mensonges des politiques trop occupés a défendre leur luxueuses places .....
    mettez les au SMIC et ils fuiront comme des rat pendant un naufrage .....

  • sortilege
    sortilege     

    on voit de suite de quels jeunes vous voulez parler : ceux qui n'ont rien à faire sur notre sol !

  • 109600
    109600     

    La majorité des victimes était jeune et avait du travail.
    "Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays."

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Avec une jeunesse précarisé qui a en moyenne un age de 28,5 ans pour décrocher un CDI pas étonnant que l'avenir soit pessimiste
    Quand on ne peut ce projeter dans un avenir stable quoi penser d'autre ?
    Merci le libéralisme et les banques spoliatrice de la vie de nos gosses........

  • holandincapable
    holandincapable     

    et croire au respect, aux règles, à l’éducation, à la politesse,au travail déclaré ça ils n'y croient pas, pourtant c'est la base de leur insertion et de leur avenir...

  • themoon
    themoon     

    Pour bien comprendre, ces jeunes issus de l'immigration, forcée par des années de gouvernements incapables, ont choisi les mauvaises voies! Qu'ils aillent voir comment se comportent les Français de souche.

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à themoon)

    c'est quoi un francais de souche ?
    Etre français c'est l’Être ou ne pas l’être.

  • censuré
    censuré     

    Il faudrait tout d'abord qu'ils acceptent de respecter leurs professeurs ,et qu'ils fassent un petit effort pour mériter tout ce que la France leur donne généreusement ! La vie dans un collège d'une petite ville provinciale , collège non classé prioritaire , avec toute la mixité possible , cette vie scolaire est rendue infernale ,par le comportement indicible de certains ....sans doute
    inadaptables ...

    Glochide
    Glochide      (réponse à censuré)

    Là aussi il faut dire la vérité ! Les profs ont à leur début 5 ans de pénitence minimum à exercer en cité ! Il faut dire que la plupart des cours sont une foire indescriptible ! J'ai un ami qui se plaignait au principal de l'indiscipline et des insultes , on lui a répondu : "Je ne vous demande pas de faire cours , je vous demande de garder le maximum d'élèves dans la classe" ! Alors ne me parlez pas du désir ...... il n'y a aucun effort , aucune envie sinon celle d'avoir du pognon facile ......

    Glochide
    Glochide      (réponse à censuré)

    Là aussi il faut dire la vérité ! Les profs ont à leur début 5 ans de pénitence minimum à exercer en cité ! Il faut dire que la plupart des cours sont une foire indescriptible ! J'ai un ami qui se plaignait au principal de l'indiscipline et des insultes , on lui a répondu : "Je ne vous demande pas de faire cours , je vous demande de garder le maximum d'élèves dans la classe" ! Alors ne me parlez pas du désir ...... il n'y a aucun effort , aucune envie sinon celle d'avoir du pognon facile ......

  • zombie-france
    zombie-france     

    N'importe quoi, les jeunes ne s'inventent pas des croyances qu'ils ne connaissent pas sans expériences. Ils sont simplement dégoutés des médias et politiques qui montrent un tas de mensonges de manière tellement lisibles qu'ils ne veulent pas adhérer au discours mainstream, ce qui est tout à fait compréhensible !

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire