En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un prof teste la puissance de Facebook pour ses élèves: "ils sont dans une culture de l’instantané"
 

Stéphane Fantini, professeur de Français à Grenoble a posté sur Facebook un message qui a généré 315.000 commentaires. Un moyen pour lui de sensibiliser ses élèves à l’usage des réseaux sociaux, que ce soit sur le sujet du cyber-harcèlement ou de la recherche de l'information en ligne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Bajul
    Bajul      

    Dans 90% des cas le prof s'aperçoit du harcèlement et peut y mettre fin mais il faut un peu d'autorité et ça ce n'est pas donné avec le CAPES ou l' AGREG .......

Votre réponse
Postez un commentaire