En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
000_TQ5LF.jpg
 

Un tigre de 200 kg évadé d'un cirque du sud-ouest de Paris a été abattu par son propriétaire, placé en garde à vue. La fondation Brigitte Bardot demande la fin de l'exploitation des animaux sauvages dans les cirques. 

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • gochexit
    gochexit     

    Le sabotage criminel de la chaine de sécurité de la cage de ce fauve ne peut être que fort probablement l’œuvre d'un ou de plusieurs extrémistes de ce qu'ils appellent :

    "la cause animale" ou de ces associations sectaires et ayatollesques telles que L214 ou Wégan..

  • slater13
    slater13     

    Il faudrait interdire tous les animaux dans les cirques.

  • Peter Neugierig
    Peter Neugierig     

    Exploité "toute sa vie" : c'est ce que vivent les animaux dans les cirques. La réaction de la FBB a été instantanée avant d'avoir toutes les informations. Il ne faut pas s'arrêter sur ça. Ces animaux qui sont nés en captivité ne peuvent pas se retrouver dans la nature où ils ne survivraient pas. Il faudrait donc les mettre dans des sanctuaires à l'abris de la folie des humains.
    Interdiction des animaux dans les cirques, nous évoluons et ne supportons plus la souffrance animale.

  • Peter Neugierig
    Peter Neugierig     

    Exploité "toute sa vie" : c'est ce que vivent les animaux dans les cirques. La réaction de la FBB a été instantanée avant d'avoir toutes les informations. Il ne faut pas s'arrêter sur ça. Ces animaux qui sont nés en captivité ne peuvent pas se retrouver dans la nature où ils ne survivraient pas. Il faudrait donc les mettre dans des sanctuaires à l'abris de la folie des humains.
    Interdiction des animaux dans les cirques, nous évoluons et ne supportons plus la souffrance animale.

  • Peter Neugierig
    Peter Neugierig     

    Exploité "toute sa vie" : c'est ce que vivent les animaux dans les cirques. La réaction de la FBB a été instantanée avant d'avoir toutes les informations. Il ne faut pas s'arrêter sur ça. Ces animaux qui sont nés en captivité ne peuvent pas se retrouver dans la nature où ils ne survivraient pas. Il faudrait donc les mettre dans des sanctuaires à l'abris de la folie des humains.
    Interdiction des animaux dans les cirques, nous évoluons et ne supportons plus la souffrance animale.

  • Al Nazrani
    Al Nazrani     

    Exploité "toute sa vie" ?
    Cet animal avait ... 1an et demi.
    Il n'avait pas eu le temps d'apprendre quoi que ce soit...

    Et que dire alors des vaches "exploitées toute leur vie", des cochons, des poules pondeuses...

  • Al Nazrani
    Al Nazrani     

    Exploité "toute sa vie" ?
    Cet animal avait ... 1an et demi.
    Il n'avait pas eu le temps d'apprendre quoi que ce soit...

    Et que dire alors des vaches "exploitées toute leur vie", des cochons, des poules pondeuses...

  • Al Nazrani
    Al Nazrani     

    Exploité "toute sa vie" ?
    Cet animal avait ... 1an et demi.
    Il n'avait pas eu le temps d'apprendre quoi que ce soit...

    Et que dire alors des vaches "exploitées toute leur vie", des cochons, des poules pondeuses...

  • virgile999
    virgile999     

    Pourquoi n'a t-il pas été endormi avec un projectile anesthésiant?...tous les vétérinaires de zoo ont le matériel et savent faire çà!

    Peter Neugierig
    Peter Neugierig      (réponse à virgile999)

    Parce qu'il faut réagir vite. Le risque pour le "propriétaire" de l'animal est une amende conséquente et peut-être même la prison. Sans parler des "autorités" qui feraient mieux d'interdire les animaux dans les cirques pour que ce genre de problème ne se reproduisent pas.

    Peter Neugierig
    Peter Neugierig      (réponse à virgile999)

    Parce qu'il faut réagir vite. Le risque pour le "propriétaire" de l'animal est une amende conséquente et peut-être même la prison. Sans parler des "autorités" qui feraient mieux d'interdire les animaux dans les cirques pour que ce genre de problème ne se reproduisent pas.

    Peter Neugierig
    Peter Neugierig      (réponse à virgile999)

    Parce qu'il faut réagir vite. Le risque pour le "propriétaire" de l'animal est une amende conséquente et peut-être même la prison. Sans parler des "autorités" qui feraient mieux d'interdire les animaux dans les cirques pour que ce genre de problème ne se reproduisent pas.

Votre réponse
Postez un commentaire